Publié le 29 Août 2007

nadine-morano.jpg
Enervée, Nadine Morano ?
Non, jamais !

J'avais été impressionné par son calme olympien
au moment de la mise en examen
de Dominique de Villepin,
fin juillet.
(Voir mon post du 31.07.07 : " goudron, polenta, chikununya,et cetera...)


Nadine Morano avait presque la même voix que celle, off de Desperate housewives.
Pour résumer, c'était un peu comme cela :
Un moment de grand bonheur laisse parfois ceux qui l'ont longtemps
attendu dans un état de grande sérénité....comme si un premier grand bonheur devait avoir
une confirmation ultérieure pour que ce bonheur soit vraiment enfin exprimé...
les gens de l'Ump sont ainsi faits...

Mais voilà, sentant venir le cyclone (on n'a pas passé son enfance à
Caracas pour rien), Dominique de Villepin donne quelques conseils (perfides)
à ses bons amis du gouvernement.
Du coup, l'artillerie est sortie.
Le Porte-Parole du gouvernement, Laurent Wauquiez, se met à renvoyer
l'ex PM dans ses cordes, sans ménagement.
Pas sympa, le benjamin-là !

Et surtout, l'Ump donne de la Nadine Morano.

Résultat ?
Une réplique du style: Nous, on a les mains "dans le cambouis et dans le charbon",
pas comme d'autres qui ont "les mains dans les poches"...
J'abrège, et je ne mets pas la vidéo en ligne, tout le monde aura compris.
Donc, amis toulois, un conseil de ma grand-mère :
ayez du K2R chez vous...si  Nadine vient vous voir...

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0

Publié le 28 Août 2007

Jean-Pierre Pernaud n'en parle plus.
Pourtant la crise financière n'est pas encore résorbée.
Depuis plusieurs semaines, les nouvelles sur les subprimes (des prêts immobiliers à risques,
donc à taux d'intérêt élevés) continuent à alimenter l'actualité économique.

En un mot, le mécanisme qui est à l'origine des problèmes est la "titrisation" de ces créances.
Les banques  immobilières ont transformé leurs stocks de prêts en titres négociables
(un peu comme des obligations) et ces titres ont été revendus dans le monde entier
à des investisseurs à la recherche de rendements élevés.
La crise s'est déclenchée quand ces titres ont commencé à perdre de leur valeur
au fur et à mesure des défaillances des emprunteurs américains devenus
insolvables par la chute du marché immobilier.
Progressivement, puis de façon accélérée, ces actifs sont à la fois devenus invendables
(plus personne n'en veut)  et sans valeur (ou presque).
La bourse a pris peur quand elle s'est rendue compte qu'il y avait des "subprimes"
un peu partout dans les portefeuilles.

Bon, ma grand-mère a décroché !

La situation actuelle reste incertaine pour deux raisons.
La première, c'est que les investisseurs hésitent à prêter leur argent à des emprunteurs
de peur d'être bloqués avec ces nouvelles créances (d'où les interventions massives
des banques centrales pour injecter des liquidités, un peu comme de l'huile dans un moteur).
C'est une forme (encore limitée, mais réelle) de crise de confiance.

La seconde, c'est que la crise peut se propager vers d'autres "supports"
comme les fonds spéculatifs qui utilisent le crédit comme
levier d'investissements sur les marchés financiers (les fameux hedge - funds).
Là, le problème serait plus "gênant"...
Mais c'est vrai, c'est moins marrant que Closer...

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0

Publié le 26 Août 2007

 
Plus jamais, je n' irai avec ma grand-mère à Marcel Picot.

Elle m'avait dit il y a quelques jours qu'elle voulait aller voir un match de foot.
Elle avait vu la campagne Manger-Bouger et donc, elle voulait faire du sport.
4 à 1 pour l'ASNL ! Ambiance terrible, super, nickel !
Résultat ce matin  ?

Ma grand-mère a mal dormi, elle s'est levée encore plus tôt que d'habitude,
elle a lu L'Est Républicain et cela donne cela.
L'ASNL a gagné, c'est sûr.
Guy Roux arrête tout...
Et les Radicaux (de l'Ump) se réunissent à Nancy sur
le thème " Rupture, Rassemblement et Ouverture ".
Avec Ouverture, on devine le côté en fait sombre du style
"tu viens et tu auras un petit quelque chose..."
Avec Rassemblement, on imagine plein de projets pour les prochaines années,
sourires et gentillesses...
Mais alors, avec Rupture, peut-on l'imaginer ?
Et c'est là que la nouvelle sur Guy Roux fait tilt chez ma grand-mère !
A. Rossinot, maire de Nancy depuis 1983,  ne se représentera pas  ?
C'est sûr, terminé le foot pour ma grand-mère !
 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0

Publié le 25 Août 2007

Elle est de retour !
Aurélie Filippetti , députée PS de Moselle, a été interrogée sur France 2
et son interview est en ligne sur son blog (en lien ici...).

Son image de la Start-Up contre la Machine de Guerre pour illustrer la campagne
présidentielle est marrante (au niveau des budgets , ce n'est pas vraiment le fossé
entre les 2, enfin...).

Non, le plus visible (sans intention maligne, bien sûr), ce sont les haussements d'épaules
quand le journaliste lui demande de faire l'autocritique de la campagne de Ségolène Royal...
Ben, on a presque gagné, non ?
Ceci dit, la suite, c'est clair, synthétique, pas de prob...sur la forme !

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0

Publié le 25 Août 2007

 Est-il encore nécessaire de rajouter quelque chose sur le gommage cosmétique
et photographique des présidentiels bourrelets dans Paris-Match ?
 La grand-mère de ma grand-mère disait ( parait-il ) que trop gratter cuit, trop parler nuit.
Il devient de plus en plus évident que la communication est une donnée
essentielle de l'action politique.
Banalité ? Cela existe depuis longtemps, me direz-vous ?

On est passé d'une information brute de pomme à un mélange beaucoup plus fort !
De plus en plus, la communication politique s'approprie les "stratagèmes"
du monde des affaires.
La campagne présidentielle l'a bien montré.
On fait de la P. A. O., de la Politique Assistée par Ordinateur.
On cherche à associer information et communication institutionnelle
et ensuite, institution et personnalités à la tête de l' institution.
Voyez l'importance des budgets com à tous les niveaux du pouvoir.
Ce ne sont plus des broutilles, ce sont des centaines de milliers d'euros pour la com d'une
collectivité locale (calculez en Francs, si vous voulez).
Je cite souvent dans mes posts les chiffres impressionnants du bugdet com de
la Communauté Urbaine du Grand Nancy ( Ump ),
mais allez voir aussi ce que le Conseil Général de M & M ( PS ) consacre
à ses dépenses com et le budget si limité qu'il consacre à la rénovation du château
de Lunéville.

P.A.O., pas convaincu ?
Serez-vous d'accord avec cette affirmation ?
Un homme qui a des bourrelets est un homme qui suscite la sympathie...
Je n'ai plus le temps ce matin, mais bientôt je vous citerai un exemple local...

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0

Publié le 23 Août 2007

Ma grand-mère a reçu cette lettre de Tante Léonie que je publie avec plaisir.
Andrée, c'est ma grand-mère, à ne pas confondre avec Monsieur André,
du "mél de Monsieur André" ( voir posts passés ).
Merci à Tante Léonie de sa participation...si seulement elle savait utiliser internet, enfin, tant pis...



Ma chère Andrée,


J'ai vu dans L'Est Républicain ( je l'achète à la gare de Nice ) qu'il y avait un article
sur le projet de l'ancien Premier  Ministre Jean-Pierre Raffarin de regrouper
certaines régions, dont l'Alsace et la Lorraine.
J'ai l'impression que cette idée a suscité soit de l'indifférence, soit de l'hostilité.

Pensez un instant à la région où je vis aujourd'hui, celle que l'on appelle PACA,
Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Croyez-vous qu' historiquement et géographiquement,
cet ensemble soit  au  départ  " fusionnable" ?
Entre Nice, Cannes, Toulon et Marseille, le point commun, c'est la Méditerrannée,
certes, mais au départ, il n'y avait aucune " union administrative ".
Digne, Aix, Tende, Draguignan, Grasse, ce sont des villes de l'intérieur, avec
beaucoup de différences aussi.
Et Je ne parle pas du contaste entre la Madonne d'Utelle et la Croisette ou Saint-Tropez !
Mais je trouve que cela marche plutôt bien, et permet surtout de faire une grande région
variée et riche de ses différences.

Alors pourquoi, l'Alsace et la Lorraine  ne pourraient-elles pas réfléchir à un regroupement ?
Quand doit-on parler de cela si ce n'est avant des élections locales ?
Pourquoi écarter cette idée sous pretexte que cela fait "penser"
à l'Alsace-Lorraine des périodes 1870-1918 ou 1940-1944 ?
Après tout, nous avons en commun le massif vosgien, ce n'est pas rien !

Pourquoi conserver des structures trop petites au lieu de faire des projets de poids ?
Pourquoi ne pas penser à des fusions de communes au moment où ces mêmes communes
constituent des communautés urbaines ou des communautés de communes ?
Et en plus dans ces structures, il n' y a pas d'élections directes des conseillers
en dépit de l'importance des attributions et du budget voté.
N'y-a-t-il pas des doublons, des coûts excessifs de fonctionnement
qui pourraient être utilisés en investissements dans les infrastructures
et dans les équipements culturels et sportifs ?
Regardez donc votre Grand Nancy.
Les entreprises fusionnent bien pour se développer, elles !
Je m'emballe un peu, le docteur me dit de rester au calme.
Je t'embrasse ainsi que ton petit Stanley.

                                                                                            Tante  Léonie



P.S.   Cousine Marie est rentrée de Bretagne, maussade comme le temps qu'elle a eu !
Dis à Stanley de se dépêcher de venir me voir.
A peine rentrée, Cousine Marie a transformé mon salon Ecole de Nancy
(celui qu'on avait eu à notre mariage) en salon Fly ou Ikéa, je ne sais même plus !

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0

Publié le 20 Août 2007

Avez-vous déjà vu une lanterne en vacances ?
Non, ce n'est pas un sketch de Raymond Devos.
Il s'agit de la Lanterne de la Communauté Urbaine du Grand-Nancy
qui siège Place Thiers au milieu des édicules,
ces spendides petites baraques qui accueillent les voyageurs
du monde entier à leur sortie de la gare.
Cette Lanterne a, semble-t-il, besoin de vacances,
même si elle est toute neuve et très coûteuse * !
Imaginez la fatigue due au vacarme d'un chantier prévu pour
durer 8 à 10 ans (dixit la CUGN).

Et puis il y a le problème des édicules.
Il aurait pu être réglé depuis longtemps,
s'il y avait eu une réelle volonté politique et une appréhension solide
de la question juridique.
Il y a bien eu ce que l'on peut appeler des gesticulations politiques.

Côté juridique, on découvre ou on feint de découvrir que les édicules
que l'on veut enlever sont du ressort d' une convention entre la société Sopagar
( groupe Vinci depuis 1996 ) et les commerçants de la place
et que cette même Sopagar avait des droits
sur le terre-plein de la place pour une durée de trente ans ( échéance juin 2006 ).
Et donc que la Communauté Urbaine du Grand Nancy ne peut rien faire.
Elle a pourtant repris la gestion de parking et  fait des travaux de rénovation.

Côté esthétique, c'est vrai, la Lanterne est assortie aux planches qui entourent
la malheureuse Porte Stanislas...lol.

Côté politique, on verra plus tard.
Sérieux, après 25 ans de mandat,  André Rossinot nous laissera-t-il la place Thiers
comme elle était déjà en 1983 ?
Non, il y a une lanterne en bois maintenant...

* voir mon post : La Lanterne de Nancy ( 2 )

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 18 Août 2007

Qu' Hervé Féron, nouveau député PS de la 2è circonscription de M & M, me pardonne,
mais je ne peux pas garder cela pour moi !
J'ai été faire un tour sur son blog. Et je dois l'avouer.
Je suis maintenant tout à fait rassuré sur l'avenir
du principal parti d'opposition en France.
Parce qu' un parti politique qui n'a plus de projet , c'est plutôt ennuyeux.
Ma grand-mère dit parfois, si les chats gardent les chèvres, qui attrapera les souris !
Eh bien, je suis rassuré par Hervé Féron.
Sur son blog, dans la rubrique "Opinions", il y  a une grande annonce :
"en construction...".
Ca y est, c'est parti, la refondation du PS. Ouf, je respire !


Sinon, là ce n'est pas ironique, allez voir le post  "Vive les mariés" du 8 août
sur le blog de Mathieu Klein...Ma grand-mère a bien aimé.


Et puis, si vous voulez choper le blues du PS, pas de Memphis, il y a TàG 54,
le blog du MJS pour Transformer à Gauche.
Bon, c'est l'été, tout le monde n'est pas rentré, mais c'est très " rétro-pensée "
sur les trois dernières présidentielles perdues.
Ecoutez plus Maxime...
C'est bien, l'histoire, mais l'avenir, c'est comment et avec quoi ?
Bon, je dis çà, mais cela ne me regarde pas !
Surtout, n'oubliez pas :
Si les chats gardent les chèvres, qui attrapera les souris ?
Pensez aux Municipales...lol.


* Sur e-Sope, voir aussi le post : de la nautamine pour le Maire ?

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0

Publié le 15 Août 2007


pev-2.jpg

J'ai repensé à PEV, Paul-Emile Victor, un de mes héros (eh oui !),
mort il y a quelques années.
Il y a quelques jours, l'image du drapeau russe planté au fond de
l'Océan Arctique  par un sous-marin de poche
a été diffusée partout,
image à la fois archaïque et glaçante.

Les espaces à l'abri de l'exploitation économique se rarifient.
Le gouvernement Russe, dont l'historique écologique direct et indirect est effrayant
(je parle presque comme un marxiste...lol), a fait une démonstration de force
dont il est coutumier.
Cette invasion peut faire penser à celle du Tibet.
On pourra dire qu'il n'y a que de la glace et des ours blancs !
En paraphrasant François d'Assise (c'est le 15 août !),
on peut aussi dire que les ours blancs sont  nos frères. Mais c'est peu mobilisateur !
Surtout, imagine-t-on les dégâts causés par l'exploitation pétrolière et minière
en quelques années ?

Je veux aussi le dire sans ambiguïté.
Ce dossier- là, écologique, économique et mondial, était taillé pour Alain Juppé.
Le silence gouvernemental post-Franska est pesant.
Et les communiqués de certains PS sur  être ou ne pas être à Wolfeboro plutôt dérisoires,
encore une occasion perdue...
Et je ne parle pas des "faucheurs volontaires", cela va énerver ma grand-mère...

Simplement, constatons que sur cette affaire énorme,
on a bien besoin d'une Europe plus efficace.
Mais là, ce n'est pas la faute de l'Europe, c'est notre faute . Non ?

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0

Publié le 12 Août 2007

Avec le retour du beau temps ( la Sainte-Clarisse est souvent un tournant  ),
c'est l'idée de l'été qui revient dans les têtes.

L'été, c'est aussi à Nancy  le mois de Freyssinet.
Freyssinet  ( Groupe Vinci ) , c'est la crème du BTP, le top pour les travaux spécialisés.
L'an passé, à la même époque, c'étaient les travaux de sauvetage du site propre du tram.
Cette année, c'est le sauvetage du Pont Foch ( un des 2 ponts qui emjambent la voie ferrée).
Le problème viendrait, dit-on, du diesel des locos qui mine ce pont.
A moins que ce ne soit les travaux de part et d'autre,
à moins que ce ne soit le surpondéral tram ?
Question ouverte, question à  poser peut-être aux architectes qui aiment tant
la Tour Thiers dans Métropolis numéro 2,
magazine gratuit glacé en si grande empathie avec la Mairie Ump de Nancy...


Décidé : j'arrête de parler des pistes cyclables de Nancy.
Je ne veux pas gâcher les vacances du Maire ( de Nancy).
D'ailleurs, sauf erreur, je me demande ( toujours question ouverte)
s'il n'y a pas une p'tite mistake dans les stats sur son blog ?
A  Rossinot évoque " 37000 visites et 14800 visiteurs différents"
depuis novembre dernier.
Pages vues, visiteurs uniques ?
( question à Maxime P, spécialiste NTIC...s'il le veut bien !)
Je le reconnais, ce n'est vraiment pas un souci...cette question-là !


Vu : les belles photos de Chambley chez JCDR...
Comme dit Saatchi and Saatchi,
I love ChambleY ....
!

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0