Articles avec #grand nancy politique tag

Publié le 13 Décembre 2014

En soutenant la décision du tribunal administratif d'interdire la crèche installée au Conseil Général de Vendée, le petit parti radical a joué sa musique dans la foulée de libres penseurs à l'origine de ce conflit judiciaire. Silencieux sur les actions des femens dans les lieux de culte, il a voulu apporter ici sa petite pierre à son idée de laïcité dans le fil de son histoire.


Cette crèche vendéenne interdite a fait le tour de France en un éclair, arrivant même à Nancy, en pleine Saint-Nicolas, Patron de la Lorraine.

Tandis que le nouveau président du parti radical devenait muet sur le premier sujet, le nouveau maire de Nancy défendait becs et ongles la Saint-Nicolas, ramenée pour sa défense laïque au même niveau que la Fête de la soupe, oui, comme une simple source de liant social.

A noter au passage la très bonne répartition des rôles entre ces deux-là... ;).


Divine ou simple coïncidence, au-delà de la Saint-Nicolas, la municipalité de Nancy se heurte depuis la rentrée à une sainte paire de conflits très séculiers :

- Saint-Pierre et son école qui doit fermer...

- Sainte-Marie, son parc et sa brasserie à "réaccorder"...


A quel Saint le tour demain ?


Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 15 Novembre 2014

Nancy n'échappe pas à la rudesse des primaires des partis de l'opposition républicaine. Ces exercices démocratiques provoquent étrangement une vivacité des esprits de moins en moins humaniste. Les réseaux sociaux en témoignent, la majorité de centre et de droite du conseil municipal de Nancy (liste "Aimer Nancy") est traversée par la méchante fièvre de ces primaires.


Le nouveau maire de Nancy a lancé le signal avec la présidence nationale du parti radical : la bataille, rude, a fait les gros titres de la presse, y compris un papier retentissant dans Le Canard. La victoire in fine du maire de Nancy n'a pas arrêté la contestation de sa challenger qui ne semble pas décolérer sur l'utilisation supposée des fichiers par la direction provisoire, elle-même candidate.

Pour mes visiteurs de Mata-Utu, cette question des fichiers des adhérents à jour, pas à jour, rajoutés non payés, rajoutés par familles, par quartiers entiers, par paiement forfaitaire, par mandat postal, par carte bancaire ou en cash, oui cette question est la clé de tous les conflits dans les partis. 

Mais le petit parti radical n'est pas le seul dans cette galère primaire.

Le grand parti d'opposition républicaine, l'UMP, a battu le record de querelles et de coups-bas comme chacun le sait. Une adjointe au maire de Nancy (mouvance Copé) s'est faite une spécialité du taclage sans dentelle de ses adversaires : une fois, ce député européen de Bourgogne, une autre fois tel autre, et même un ancien premier ministre mis au pilori sur la foi d'un article de journalistes très habitués des lieux du pouvoir socialiste...Ambiance.

L'UDI termine sa primaire nationale. Les deux tours ont agité les rangs locaux aussi. Le deuxième tour a été l'objet d'innombrables vols de noms d'oiseaux contre l'adversaire d'en face.

Enfin, pour finir cette série, le tout petit Modem 54 est en campagne pour sa présidence...départementale (60 adhérents sur le département). Deux des trois conseillers municipaux Modem sont candidats à ce poste de premier plan...Ma Grand-Mère me suggère de ne pas citer les admirables répliques échangées entre ces deux-là ! Lamartine, Hugo, Racine, revenez !

 

Aujourd'hui, ce sont des conflits de personnes limités aux groupes politiques de cette majorité. Mais demain, quand l'horizon 2017 se rapprochera, qui peut vraiment croire que tous ces conflits n'auront pas de répercussion dans la vie municipale ?

Et puis, quels spectacles affligeants offerts aux récupérations pernicieuses des extrêmistes sans scrupules !

 

Et du côté de l'opposition municipale ?

Bien, il faut dire que tous les conseillers municipaux socialistes de Nancy sont dans l'opposition au Président socialiste de la République...Le bonheur d'avoir trouvé un point d'entente : tous frondeurs ! Certains l'étaient depuis un moment, d'autres le sont devenus. Et oui, un socialiste dans l'opposition est toujours plus heureux !

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 13 Avril 2014

La disparition brutale de Michel Dinet, alors président du CG54, a suscité une vive émotion dans la région, chacun reconnaissant son engagement et sa personnalité. Le Conseil Général de M & M doit maintenant désigner un nouveau Président.

C'est là que deux adjoints de la nouvelle Municipalité de Nancy commencent à facebooker leurs avis personnels. Comme l'un est un habitué des polémiques, ce qui devait arriver arriva : le dérapage, oui le dérapage gros et massif à l'encontre de l'ex-candidat socialiste, Mathieu Klein.

Un journaliste relève justement dans un éditorial le côté border-line des propos en ligne. Et comme un "dérapeur" a toujours du mal à s'arrêter, le coup de sang passe alors sur le dos du journaliste. 

Les auteurs de ce Vae Victis de comptoir, eux-mêmes déjà battus à des élections cantonales, ont-ils voulu dire, avec leurs mots lourdingues, la crainte de revoir Mathieu Klein sur le chemin ?

Peu importe, le nouveau Maire devra passer du temps à rectifier ces tirs imbéciles.

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 16 Février 2014

 Pour Mathieu Klein, tout avait si bien commencé avec une campagne de proximité dense face à un pouvoir municipal plus que trentenaire. Mais voilà que les temps se gâtent pour la tête de liste PS à Nancy. Bien sûr, le contexte national fait de cette campagne un calvaire. Même les saumons qui remontent la rivière ne subissent pas une telle pression. Enfin, le PS l'a bien cherché...ceci dit sans méchanceté  ;).

C'est néanmoins la sortie, hier, de la liste de Mathieu Klein qui confirme ce sentiment de déperdition. Trop PS, trop CG, trop CRL, trop associatif, les quatre "trop" pèseront sans aucun doute lourds au moment du vote.

Avant, il y a eu cette étrange annonce du tandem Klein-Féron. Le premier pour la ville, le second pour la CUGN. Ce modus vivendi électoral apparaît comme un accord très politicien entre ces deux socialistes. Certes, Féron n'a pas l'idéologie au couteau d'une Khirouni, ni le sectarisme bête et méchant de Pascal Jacquemin, Maire de Villers-Lès-Nancy. Simplement, il est Député-Maire d'une honorable petite commune, et il est pris dans le couperet du cumul des mandats.

Oui, cet accord est une vraie faute tactique.

Pour deux raisons.

Il affaiblit visiblement le rôle du Maire de la ville la plus importante de la communauté urbaine. Et ce n'est pas une perspective positive pour les Nancéiens dont on veut conquérir le coeur depuis si longtemps.

Mais surtout il valide l'idée, en fait étrange, d'une séparation du poste de Maire de Nancy et de Président de la Communauté Urbaine...idée du fameux "compromis" mis en place...en face, non pour des raisons de bonne gouvernance, mais pour des raisons tout aussi politiciennes. Match nul.

Quel joli cadeau Mathieu Klein a donc fait à ses adversaires !

Ainsi, la Messe est presque dite...

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 14 Décembre 2013

Oui, tout n'est pas bouclé, c'est vrai ! La déconfiture du groupe des Librairies Chapitre touche directement Nancy et son Hall du Livre, librairie que tous les Nancéiens aiment (ils aiment aussi les autres librairies ;)).

Face à ce problème social, il faut saluer le rôle de la directrice de la librairie et du personnel.

Sur le plan politique, il y a eu deux attitudes différentes pour apporter la solution économique.

La première peut se résumer par soutien & surtout promesse, elle émane du candidat du PS aux Municipales...

La seconde a été "mobilisation".

Elle a été menée par Françoise Rossinot.

L'information donnée par la presse locale hier explique clairement ce qui a été fait par Madame Rossinot pour mobiliser les écrivains et les éditeurs sur le sort du Hall du Livre. Et le résultat  attendu pour les prochaines semaines.

Deux conclusions peuvent être mises avant même la finalisation de l'accord.

Sans fioriture, il faut vraiment saluer l'énergie de Françoise Rossinot et penser aussi à tout ce qu'elle réalise depuis des années pour la vie culturelle de Nancy et de la Lorraine.Tout cela ne doit pas être mis de côté dans le débat pour 2014. Les plus anciens visiteurs de ce blog connaissent l'admiration de ma Grand-Mère pour Françoise Rossinot; inutile de dire que la lecture de la presse d'hier a conforté chez elle une idée...municipale...voir un post antérieur...


La seconde conclusion est plus politique. Elle fera l'objet d'un autre post...

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 5 Octobre 2013

Les députés PS ont pris la plume, peut-être la même, pour répéter en coeur les mêmes mots sur leur politique fiscale.

Ainsi, Chaynesse Khirouni, députée PS de M & M, ne voit rien à redire sur les hausses d'impôts, passant de l'impôt pour le financement des services publics (on ne le savait pas...) à celui destiné à payer "nos priorités".

En somme, il y a deux impôts, le premier est normal, le second (promesses de campagne) est aussi normal. Et donc, fermez le ban.

Les mots "économies budgétaires" sont bien sûr absents.

La mesure des effets de cette politique fiscale n'existe pas.

Le cadre économique du budget et le rôle moteur des entreprises totalement gommés.

La députée PS démontre en quelques lignes le décalage entre le pouvoir actuel et les citoyens.

Il est souvent dit et redit que le parcours des responsables PS 54 est identique : soit le Parti Socialiste (parcours de permanent) ou soit le monde associatif (...l'ADIE reçoit des subventions régulières du Conseil Général de M & M...vu dans les documents en ligne, mais, attention, les subventions à une même association ne sont pas indiquées...à la même page...trop facile, sinon).

Faut-il voir un lien entre ces cursus et ce texte ?

Peu importe, des mots sont là, d'autres pas.

Le fil conducteur de ce texte de Chaynesse Khirouni n'est pas, le moins du monde, celui du pragmatisme, affreux mot trop centriste, mais plutôt celui d'un monde en fin de compte fermé, replié.

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 26 Mai 2013

Le premier tract de Mathieu Klein est tombé ces derniers jours dans toutes les boîtes aux lettres de Nancy. Le poulain de Michel Dinet est candidat (sans surprise) aux Municipales. Opération présentation avec marketing huilé d'une agence de communication. La spontanéité, ce n'est pas exactement cela ;)...


Le clin d'oeil à l'inventeur du bleu homonyme est plutôt "lourdo" comme on écrit sur FB. L'actuelle Municipalité aurait créer un MAMAC (comme à Nice) que le candidat PS aurait trouvé à affirmer que rien n'est fait pour sauvegarder le patrimoine néolithique de la ville...petit jeu permanent d'un opposant permanent...


La tirade sur la Religion et sur l'Athéisme est d'une incroyable longueur (on n'est dans quelle élection, on est où...). Quand, au final, l'annonce du "respect à la foi" des croyants est proclamée, on pousserait presque un ouf de soulagement, mais en ayant plus d'interrogations que de réponses sur les vrais sujets de société.

Oui, tel un Grand Vizir, Mathieu Klein parle de "respect", mais peut-il vraiment expliquer ce que "son respect" signifie pour des croyants chrétiens, juifs, musulmans en termes de débats de société ? Mathieu Klein est un habitué des faux pas calculés, mais là, il faudra être plus clair, surtout dans le contexte tendu qu'a créé son gouvernement.


Le Monde selon Mathieu K est le parti socialiste, le Panthéon (lol) est le parti socialiste, l'Evangile (on l'a vu...) est celui du parti socialiste.

Rassembler la Gauche, y compris les alliés de moins en moins républicains du FdG, le but est là, et il est à portée de main. Tout le parcours du candidat PS est pavé d'une absence totale de consensus et de modération. Cf. son opinion sur les centristes.


Il reste quand même une partie mal éclairée à cette longue confession de foi.

Le parcours professionnel du candidat.

Doit-on comprendre que le candidat PS, ex-étudiant en socio, n'a qu'un mi-temps dans une grande mutuelle "sur l'accès aux soins"...?

Ou doit-on prendre pour argent comptant la remarque du Député PS Hervé Féron qui le dit permanent rémunéré du PS à Paris ?

Faut-il comprendre que la Rue de Solférino, cuisine et dépendances, est l'alpha et l'oméga du candidat socialiste à la Mairie de Nancy depuis douze ans ?

Vraies questions, même si la mode est à la part d'ombre...



 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 9 Septembre 2012

 

 

Connaissez-vous le jugement éclairé de Tante Léonie sur la couverture quotidienne ample du quotidien de Nancy sur les faits et gestes des notables anciens et nouveaux du parti gouvernemental ?

C'est plus L'Est, c'est Monaco-Matin (même si ma Tante Léonie a un faible pour le Prince Albert).

Alors amusant de voir au-dessus de la "tournée de rentrée des élus" (NDLR lol : élus du CG 54 PS), un compte-rendu de l'"université de rentrée" de la Fédé 54 dans le quotidien du jour !

Tiens, y'a pas notre Hervé Féron !

Mais sont présents les Députés Potier et Khirouni, le Sénateur Reiner et bien sûr le Vice-Président du CG 54, Mathieu Klein.

Comme dit ma Grand-Mère, c'était et je te pleure de voir que les médias n'ont pas assez relayé la baisse de la TVA sur le spectacle vivant, que l'individualisme monte (c'est ça qui monte ou plutôt les impôts sans réforme de structure ?), que l'équation est difficile et que - mirabelle sur la tarte - un second mandat sera nécessaire à François Hollande !

Le discours d'avant était tellement facile et brutal.

Mais on voit aujourd'hui poindre une volonté ambigüe, voire dangereuse.

Nous tenons tout, utilisons tout, oui, profitons-en pour nous maintenir.

Le parti gouvernemental commencera à être (peut-être) crédible, lorsqu'il décidera de s'attaquer frontalement à la réforme de l'Etat et d'abord aux mille-feuilles des collectivités locales.

La Meurthe-et-Moselle fait partie des 30 départements en danger financier (Cf. website Les Echos).

Avant même la question du cumul des mandats, règler la "quantité" de mandats dans un souci d'économies ?

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 19 Décembre 2011

 

 

A Nancy, on a abandonné le Grand Stade... avant même de le bâtir.

A Caen, c'est le Tram en service, le petit frère (unique) de celui de Nancy, qui est abandonné.

Avant terme, Caen a dit stop, dixit Les Echos.

Une ardoise de 215 Millions d'Euros.

Caen a craqué devant la montagne de charges d'exploitation de son Tram.

Au point de trouver que les 170 Millions d'Euros pour mettre en place un nouveau système de transport seraient plus supportables...

Mais quand Caen pense que trop, c'est trop, le Grand Nancy semble dire que si, ce n'est pas assez...

Faut-il ajouter que la CUGN a déjà lançé son projet de Ligne 2 ?

Avec un système différent du Tram de la Ligne 1...

Vérité à Caen, vérité à Nancy ?

En fait, oui et non, à la normande.

Les deux agglomérations sont bel et bien obligées de corriger le tir de leur Bombardier respectif à coups de dizaines de Millions d'Euros.

Sympa pour les contribuables !

Caen semble vouloir jouer la carte de la transparence...quand le Grand Nancy traite ce dossier avec une étiquette "secret défense", pardon "circulez, il n'y a rien à voir".

Comme quoi, un échec peut prendre des voies différentes.

Même quand il n'y a qu'une seule ligne...;)

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 8 Octobre 2011

 

Le PS 54, avec le duo Dinet-Klein, ce n'est pas un scoop, soutient la candidature de Martine Aubry.

Oui, Martine Aubry, comme Laurent Fabius, mais pas François Hollande, ni Manuel Vals...

Souvent ici, il a été question de la gestion très politique du Conseil Général PS de M & M, des embauches à répétition au staff de Blandan, de la politisation de l'administration, et de la dette départementale qui monte au fur et à mesure des années de grosses acquisitions immobilières et foncières...Nos taxes d'habitation en sont bien marquées....

De ce soutien des dirigeants du CG54, rien à redire, c'est un choix ancien (bravo la constance, c'est rare en politique).

Mais, c'est aussi le choix d'un socialisme pas mal dépassé par les événements économiques.

Lorsque Martine Aubry déclare (slogan répété d'ailleurs) qu'"Obama a mis les Banques au pas", on se demande où elle a cherché cela... Les Banques US sont aidées par une Réserve Fédérale qui utilise à fond la planche à billets pour elles et pour acheter des centaines de Milliards de USD d'actifs à Wall Street. Et Obama n'a pas changé d'un iota le plan légué par l'Administration Républicaine.

Martine Aubry ajoute, comme Ségolène Royal, qu'il faut "mettre les Banques au pas".

Quelles Banques ? Françaises ou Américaines ou Anglaises ?

On fait comment pour mettre au pas des entreprises non françaises ?

Et pourquoi ?

Les banques de la Zone Euro sont "attaquées" parce qu'elles ont des tonnes d'emprunts des Etats européens, qui leur servent de garantie pour leur refinancement auprès de la Banque Centrale Européenne....Emprunts qui permettent de boucler les fins de mois de la République Française...Où est la spéculation sur ce point ?

Martine Aubry donne une image dépassée d'un socialisme perdu dans cette crise longue et complexe.

Ses soutiens lorrains peuvent faire la grosse voix, ma Grand-Mère n'oublie pas qu'ils ont voté Non quand il fallait faire plus d'Europe. Ce Non se paie cher aujourd'hui...comme les refus ou les blocages de toutes les réformes structurelles de l'Etat.

Sans doute faut-il mettre en parallèle cette posture lourdement conservatrice  (qui règne maintenant au Sénat...) et le  discours constant et clairvoyant de...François Bayrou sur la situation du pays...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0