Publié le 25 Juin 2014

Et si l'on faisait une petite addition !

Oui, l'addition des forums, débats, réunions, en un mot des discussions qui se déroulent un peu partout en Lorraine pour parler du présent et de l'avenir.

Il y a celles du CESE de Lorraine, à la fois recordman...et missionné pour.

La Région Lorraine pratique avec constance, mais peu de succès, les discussions de prospective...

Le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle est aussi un gros organisateur de forums, pardon, d'ateliers ! Et combien d'autres collectivités, structures, syndicats, communautés de communes, pays pratiquent abondamment cet exercice de style.

Nancy en mouvement, lancé par la municipalité (UMP-UDI) tout juste élue, semble bien entrer dans cette catégorie. On aurait pu croire qu'une campagne électorale était a priori le temps de l'échange et de la discussion. Mais sans doute les mois de paroles - dans les deux camps - n'ont pas suffi à assécher cette soif de discussions. Parce que le CG 54 (socialiste) est lui-aussi (et encore) en plein forum un peu partout dans le département. Si l'on veut être précis dans la chronologie nancéienne, on peut dire qu'Hénart copie Klein qui copie la méthode Dinet.

Au-delà de ces échanges qui rassemblent un public plus ou moins obligé, il reste une question basique : toutes ces discussions pour faire quoi ?

La méthodologie de communication politique est clairement dupliquée.

Et si ces multiples temps de parole ne servaient en fait qu'à cacher la misère des budgets des collectivités territoriales ?


 

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0

Publié le 15 Juin 2014

Le Canard Enchaîné parle de nous !

Le numéro de ce mercredi évoque la "Conversion miraculeuse chez les radicaux".

Le petit Parti Radical est en pleine campagne présidentielle, et les réseaux sociaux en témoignent, ce n'est pas cool entre les partisans du nouveau Maire de Nancy (...tiens, oubliée la promesse de ne s'occuper que de sa ville...) et ceux de Rama Yade.

L'article du Canard évoque une explosion des adhésions : de 10 000 à plus de 13 000 en quelques semaines avant le bouclage de la liste des votants.

Le nouveau Maire de la cité ducale est à la fois Président par intérim du Parti et candidat.

Et donc, après moultes difficultés, les Yadéens ont demandé à vérifier cette liste miraculeuse.

Stupeur et colère.

Des chapelets d'adhésions payés par une même carte bleue dans le 92 (chez le très fameux Didier Schuller) ou enregistrés à la même adresse ou avec le même mail en M & M. Les petits partis frères sont mis à contribution, dixit Le Canard. Ainsi des adhésions martiniquaises venant de La Gauche Moderne qui adorent la Place Stanislas au point de prendre une carte complémentaire chez les radicaux.

Comme dit ma grand-Mère, ceci regarde les radicaux.

N'empêche, cela donne un très curieux goût à la gouvernance de renouveau promise à Nancy...

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0