Publié le 29 Décembre 2012

 

 

 

Ma Grand-Mère a eu l'idée ce matin en allant voir le mariage de l'Archiduc Christoph de Habsbourg-Lorraine et d'Adélaïde Drapé-Frisch à l'Eglise St-Epvre de Nancy.

Le neveu d'Otto de Habsbourg-Lorraine est venu dans l'ancienne capitale du Duché de Lorraine pour se marier.

Marier...c'est venu dans la tête de ma Grand-Mère...marier le Luxembourg à la Lorraine.

Ma Grand-Mère va lancer une pétition pour l'organisation d'un référendum !

Une seule question : voulez-vous la création du Luxembourg-Lorraine, état indépendant, monarchie parlementaire et membre de l'Union Européenne.


 

On va rouvrir les casernes pour l'armée du nouvel Etat...

On va développer les infrastructures nécessaires...sans faire de plans à l'infini.

On va harmoniser la fiscalité...( Mr Eckert...restez à Paris svp).

Le siège d'Arcelor-Mittal sera "dans le pays".

On sera heureux d'avoir une famille princière, ça nous changera !

Etc, etc,....

 

Bon, si les Messins veulent en faire partie, ils pourront...on sera sympa ;)


Par contre Toul, c'était pas le Duché de Lorraine...

Donc on sera obligé de laisser Nadine M. en France de l'intérieur ?.....;)

Avec Chambley....(Mr Masseret, vous aimez bien ce coin-là ?)

 

Le bonheur est possible, à vous de choisir !

Vive le Lux-Lor !

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0

Publié le 26 Décembre 2012

 

Pour beaucoup de responsables PS, la belle époque n'est pas celle que l'on croit.

La double victoire de Mai et de Juin semble bien difficile à gérer sur le terrain et dans les têtes.

Qu'il était doux le temps où tout était simple et lumineux : une cible, un discours en boucle, jamais responsable, jamais fautif.

Oui, tout a changé avant l'Eté, mais rien est évident.

Les élus socialistes de Lorraine ont trouvé une parade confortable.

Le Traité budgétaire : ben moi, je vote contre (Chaynesse Khirouni), mais je vote le budget.

Le cumul de mandats : pas d'accord  (Hervé Féron).

L'accord Mittal-Ayrault-Hollande à Paris : je fais une grosse colère à Florange (Michel Liebgott).

Je taxe plus vite que l'ombre de Bercy ? (Christian Eckert).

Je sens que ça se passe mal, je demande au Président de la République de changer de politique (Dominique Potier), grande première politique au passage.

Je n'obtiens rien du gouvernement, je hurle couragement sur les technocrates de Bercy (JY Le Déaut, JP Masseret).

Last, but not least : le gouvernement supprime 79 postes dans l'Education Nationale en Lorraine, nous écrivons un communiqué de presse.

Ben qui nous ? ben nous les responsables du PS de Lorraine.


Le confort politique vient de voir le jour en Lorraine.

On ne construit toujours pas d'avion en Lorraine, mais on a des idées !

C'est l'invention de l'oppo-majorité made In PS Lorraine.

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0

Publié le 16 Décembre 2012

 

 

 

"Moi, Aurélie Filippetti, stratège de l'Acier et de la Télé", c'est ce que ma Grand-Mère s'est dit en écoutant la Ministre de la Culture sur France 3 Lorraine à l'émission #LVELLorraine.


La prestation ministérielle a commencé par une leçon de finances publiques "scotchante".

La Ministre a expliqué sans ambage qu'elle avait arrêté les derniers projets culturels "de Sarkozy" parce qu'ils n'étaient pas financés...pour "réaffecter les crédits" à de bien meilleurs projets, les siens.

 

Sur France Télévisions, la motivation est triple :

-on n'est plus "sous Sarkozy" qui décidait de tout, même de la grille des programmes (dixit),

-la direction actuelle (NDLR nommée avant l'ère des Lumières) n'a pas de stratégie,

-Moi, Aurélie Filippetti, j'ai une stratégie, je sais comment on fait "de bons programmes",etc, etc....ça promet pour la pluralité !

 

Sur Florange ?

Mittal n'a pas de stratégie, pour A.Filippetti, le groupe est mal géré, etc, etc...

Au passage, si on suit le raisonnement, Mittal, actionnaire principal du groupe sidérurgique, s'"auto-ruine"...le capitalisme danaïde !

Mais l'intérêt de la Ministre pour Florange reste ambigü...

Pas de participation à la fameuse réunion de Matignon, alors que les problèmes de la Moselle l'intéresse au plus haut point.

La Ministre est-elle en désaccord avec son PM ?

Ben, si ça se trouve, il n'a pas de stratégie...lui aussi...;)) ?

Ou Aurélie Filippetti joue-t-elle la ruse classique de la différence entre Paris et Florange ?

Pour Aurélie Filippetti, le seul "apport" sur ce dossier industriel est de"surveiller" les engagements de Mittal. Peu d'imagination, donc.


En somme, Aurélie Filippetti a montré qu'au-delà d'un discours de donneur de leçons, le pouvoir et les responsabilités sont au service d'une politique revancharde et sectaire.

Comme dit ma Grand-Mère, encore une demi-heure, et on finissait par regretter JP Masseret ;)

 

#Filippetti #Francetélévisions #Mittal #Florange

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0

Publié le 8 Décembre 2012

 

 

"Le dossier avance bien".

"C'est un très bon dossier".

"J'espère bien plus que 400 emplois".

"J'aimerais construire un véhicule financier pour toucher les royalties".

"Je cherche des entreprises grosses consommatrices de gaz".

"Le projet se fera".

"Il faut encore deux ans d'évaluation".

 

Je suis, je suis, je suis..


...le président PS du Conseil Régional de Lorraine !


...oui gagné..........;)

 

ah oui, pardon, le thème était aujourd'hui le gaz de houille !

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0

Publié le 1 Décembre 2012

 

 

Florange : spectaculairement sympathique la Une de L'Est Républicain sur la déclaration du Premier Ministre !

Les analyses du quotidien de Nancy sont souvent étonnantes aux yeux de ma grand-Mère.

Et celle sur Florange en fait partie.

Quand le PM est le seul à lire un communiqué sur un "accord" à deux, même le plus cool des observateurs doit se demander où le second signataire est.


Le groupe Mittal a obtenu ce qu'il voulait sur tous les points.

Sa seule concession est malicieuse : laisser faire la récup' politique à qui la voulait.

36 Millions d'euros par an, c'est pour tout...sachant que c'est ce que Mittal avait prévu pour la partie du site qu'il veut conserver...et qu'il diminuera en fait la part de ses vrais investissements  pour cocooner la partie effectivement morte du site.

Plus les aides publiques accordées en forme d'indemnités pour faire oublier les insultes montebouresques.

Au final le pragmatisme économique a été bien amené par Mittal.


Mais la gestion de ce dossier a été catastrophique pour les salariés et pour la Lorraine.

Nos responsables régionaux pourtant PS sont, encore une fois, hors course dans leur propre camp. Ils gèrent, comme toujours, leur ministère de paroles.*

La région lorraine n'a rien gagné économiquement pour le présent et pour l'avenir.

En laissant faire -encore une fois- cette gestion hystérique des dossiers industriels, le gouvernement PS confirme que son regard est politique : il a signé un doux accord qui inclut le concept de fermeture-quinquenat...très loin d'une vision stratégique.

 

 

* lire le post du Président de la Région Lorraine sur son blog qui demande...une nouvelle réunion avec les protagonistes de l'accord d'hier...

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0