Publié le 11 Mai 2014

Nouvelle interview du Président de la Région Lorraine dans L'Est Républicain et toujours la même vieille stratégie de l'attaque pour se défendre des 60 Millions d'Euros engloutis dans le scandale Skylander-Chambley.

Monsieur Masseret affirme que si cela était à faire, il recommencerait : grosse ficelle indigne d'un ancien Ministre.


Une question manque dans cette interview. La réponse est pourtant essentielle aux yeux de ma Grand-Mère  !

Comment les études sur les "avances remboursables" ont-elles été réalisées par les services de Monsieur Masseret ? Dit autrement, sur quelles bases d'analyse financière, la Région s'est-elle engagée pour des dizaines de Millions d'euros pour une entreprise (cotée en bourse) et pour "le pôle aéronautique de Chambley" ?


Ce dossier a été traité ici de très nombreuses fois avec des conclusions négatives fondées sur les chiffres bien avant que le vent tourne. Ces chiffres étaient pourtant en ligne sur les sites GECI International et GECI Aviation.


Monsieur Masseret peut accuser la terre entière, la chronologie invalide cette attaque. Avec sa majorité, il  n'est pas crédible sur sa non-responsabilité dans ce scandale. Et surtout, "le boulot" n'a pas été fait correctement par le petit twitteur des commandes russes !


Dans cette période de crise, les citoyens peuvent comprendre les difficultés, mais ils attendent de leurs élus vérité, compétence et transparence dans la gestion des deniers publics...ici comme ailleurs...

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0

Publié le 3 Mai 2014

Les deux députés socialistes de Nancy sont montés dans la même barque, ils ne se sont pas trop éloignés de la rive, ils ont crié fort et ils sont vite revenus sur la terre ferme. C'est un peu l'image que donne leur abstention lors du vote sur le "pacte de stabilité".

Après deux années de gouvernement socialiste, beaucoup d'élus PS découvrent la colère de leurs électeurs devant les échecs de leur politique.

Appartenir à une majorité semble bien difficile en ce moment. Le syndrome godillot est devenu une angoisse quotidienne pour nos deux élus.  Nos deux députés utilisent donc toutes les ficelles avec cette abstention sans conséquence et sans risque.

Et pendant ce temps-là, le député Potier a voté pour.

Et il a été à Rome avec la délégation française à la canonisation de Jean XXIII et de Jean-Paul II...et il l'écrit.

C'est un tout petit signe qui montre la différence entre la responsabilité politique et le petit calcul politicien...surtout face à l'inefficacité économique de la politique du PS depuis deux ans.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0