Publié le 12 Septembre 2017

Les Journées du Patrimoine approchent à grands pas, et nul doute qu'elles seront l'occasion, à Nancy comme ailleurs, de découvrir ou redécouvrir de grandes et petites choses d'Art et d'Histoire qui font le creuset de notre environnement.

Il est de bon ton de se réjouir de toutes ces démarches individuelles et collectives vers ce qui fait notre bien commun, le patrimoine de notre ville. Mais 2017 n'est pas une année ordinaire pour le patrimoine à Nancy.

Deux annonces (déjà commentées ici) ont été faites par le Maire de Nancy. Elles auront des conséquences particulièrement lourdes sur deux sites emblématiques de la ville.

La première concerne l'autorisation de construire une seconde tour Thiers face à l'immeuble de l'Excelsior. Marcel Martin en a rêvé, Hénart va le faire ! A moins que la mobilisation qui commence (une pétition est lancée) n'arrive à stopper ces tonnes de béton à venir.

La seconde annonce touche au cœur historique de Nancy, le Palais Ducal. Plus de 5O Millions d'euros seront dépensés pour ce que la Municipalité appelle "la rénovation du Musée Lorrain". Les jardins du Palais Ducal vont disparaître pour faire place à un bâtiment de verre massif et coûteux (environ la moitié du coût total). En dépit du flou entretenu par la Municipalité, il n'y a aucun crédit*, ni aucune date pour la restauration de l'Hémicycle de la Carrière et du Palais du Gouvernement, patrimoine mondial de l'Unesco, qui en a pourtant besoin rapidement.

Bien entendu chacun a ses contraintes, ses soucis, mais peut-on rester passif sur ce qui constitue l'âme même de Nancy ?

 

* Pour mémoire, à l'origine, le projet qui incluait l'ensemble de l'Hémicycle de la Carrière était évalué à 100 Millions d'euros. Ce chiffre est désormais gommé des documents officiels. Le projet d'aujourd'hui (coût de départ voté par le Conseil Municipal** de 50 Millions d'euros) n'a que deux composantes : la construction du "bâtiment en verre" et la rénovation proprement dite du Musée Lorrain.

 

** à l'exception de 2 votes contre, dont celui de Françoise HERVE, adjointe au Patrimoine, démise de ses fonctions par le Maire à la suite de ce vote.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Repost 0