Publié le 29 Mai 2010

Le Président du Conseil Général de M & M, Michel Dinet, a renvoyé dans les cordes les universitaires nancéiens sur la participation du CG 54 au plan Campus...sous prétexte de son conflit financier avec l'Etat.

Ce petit jeu politique et politicien peut avoir ses raisons...électorales (les cantonales auront lieu en 2011...).

Mais encore une fois, les projets structurants pour l'avenir de Nancy et de la Région sont l'objet de blocages, d'indécisions,et donc, au mieux, de retards considérables.

Que Monsieur Dinet veuille être le chantre du combat socialiste contre l'Etat est une chose, mais le Président PS du CG 54 a montré maintes fois une orthodoxie financière à géométrie variable...des embauches politiques au CG aux multiples acquisitions pleines de charges futures (colline de Sion, Château de Lunéville, plan Proximit-e, futur centre des Mémoires...).

Pour une fois, mettre de côté les calculs politiciens pour être réactif sur un enjeu aussi important ( dont le Pôle Santé de Brabois) est indispensable pour Nancy...d'autant que l'Etat s'engage - pour une fois - plus que prévu (90 millions d'euros contre 70 au départ).

Les victimes de cette affaire sont avant tout les étudiants...mais le calcul du Président Dinet repose peut-être sur le fait que beaucoup d'étudiants ne votent pas du tout ou ne votent pas dans le département...alors...

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0

Publié le 29 Mai 2010

Le PS français change de logo, mais ne resterait-t-il pas sur ses vieilles lunes ?

Curieux télescopage de l'actualité...où moment où Martine Aubry affirme le dogme de la retraite à 60 ans, le socialiste José-Luis Zapatero fait voter un plan de redressement des finances publiques espagnoles (austérité ?)....

Sans oublier que l'actuel Premier Ministre socialiste de Grèce avait promis la lune à ses électeurs de gauche....depuis...

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #politique géné

Repost 0

Publié le 8 Mai 2010

C'est L'Est Républicain qui dévoile l'affaire dans son édition de samedi.

Le remerciement du Chef Cuisinier du Restaurant de la zone de Chambley...qui met (enfin) sous les projecteurs "un détail" des dépenses monstrueuses de la Région Lorraine (majorité PS-PC-EE) sur cette zone chérie et choyée.... Le Conseil régional de Lorraine a financé et installé un méga-restaurant sur le site de Chambley (plusieurs centaines de milliers d'euros)...ben, oui, on ne lésine pas à la dépense à Gouffre-Chambley !

En octobre 2009, une convention* de gérance du restaurant avait été signée entre la Région et la société Mira Catering, filliale du groupe Mira. NB Une autre société du groupe, Mira-Services, travaille déjà avec la Région pour la gestion d'événements, comme "My Lorraine", "le festival des musiques lycéennes", "des toques et de étoiles", manifestation commune Région Lorraine - CG 54 (dirigé par le PS Michel Dinet).

Mais quelques mois après la signature de cette convention, un conflit explose donc dans la cuisine pourtant flambant neuve du restaurant 600 couverts...qui a bien du mal à voler de ses propres ailes...lui aussi...

Comme dit ma Grand-Mère, quand la danseuse  joue avec les casseroles, les assiettes restent vides.


* Voir l'article de L'Est Républicain pour les "détails" de cette convention...Pour mémoire, le Magazine Capital avait consacré, il y a quelques semaines,  un dossier complet sur le projet de Chambley avec de nombreux éléments chiffrés....Il en avait été question...sur ce blog !

 


Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0

Publié le 8 Mai 2010

Inorganisé, affligeant...ça se dit comment en Grec ?

Alors qu'il a été réélu, alors que le "système" assure une large majorité et de larges pouvoirs à "la majorité", le Président du Conseil Régional n'arrive même pas à organiser des débats sérieux dans une assemblée acquise. Ce n'est pas moi que le dit, ni ma Grand-Mère, ce sont tous les observateurs présents vendredi à la Région qui le soulignent.

Excès de pouvoir, opposition bafouée, dossiers mal ficelés, débats sans orientation, le face-à-face Masseret-Morano a tourné en eaux de boudin. Sans faire la leçon, il est vraisemblable qu'une Présidence Hénart aurait eu d'emblée une toute autre tournure...

A la décharge de Nadine Morano (mais toujours aussi peu claire sur les dossiers techniques),  JP Masseret joue la fermeture totale avec l'opposition républicaine...préférant même faire un cadeau au FN en l'invitant au Comité Régional du Tourisme...Honteux.

JP Masseret s'enfonce sur Chambley...Ses alliés Verts-EE ont  voté contre...Heureux, mais incroyable position d'un allié !

Sa présidence, qu'il voulait politique avant tout, durera-t-elle 4 ans ?

On a déjà dit que Michel Dinet (dit Colérique Michel) était en embuscade, non ?

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0

Publié le 1 Mai 2010

L'obsession Chambley est revenue !

Petit rappel...

Le fameux Skylander a encore fait parler de lui cette semaine. Les premières pièces des premiers prototypes sont sortis de la (vraie) usine de Baccarat Précision au cours d'une cérémonie qui, semble-t-il, fleurait bon les années 1970,  Pompidou retenu à Metz et excusé...;)

Peut-on juste souligner, au vu des infos rapportées par L'Est, le RL et La Semaine, que le projet a du retard ?

Oui, retard commercial avec 14 commandes fermes depuis novembre 2009 et 35 négociations "avancées". Et retard industriel, annoncé au milieu des copeaux, de plusieurs mois pour la construction de l'usine, et donc du lancement de la production.

Entendons-nous bien, le temps industriel ne se maîtrise pas, même pour un projet vieux de dix ans.

Le problème est politique.

Sans parler de son obsession médiatico-politique, Monsieur Masseret a déjà commis deux erreurs sur ce projet :  l'implantation du Skylander à Chambley (loin de tout) et les méga investissements de la Région sur cette zone dont le succès repose sur le Skylander....le serpent qui se mord la queue version JPM.


Oui, l'obsession Chambley est revenue, et ça semble grave, Docteur !

JP Masseret propose maintenant ("déclaration de Baccarat") que le Région Lorraine entre au capital de Geci Aviation et y investisse sept Millions d'euros...en même temps qu' elle attribue une "avance remboursable" de neuf Millions d'euros.

Vous y ajoutez les aides antérieures et le coût des investissements de la Région à Chambley (au moins 60 Millions d'Euros)...on va approcher les 80 Millions d'euros (Tante Léonie, 500 Millions de Francs pour Chambley !).

Alors pourquoi ce projet de prise de participation de la Région dans Geci Aviation ?

Outre l'obstacle légal, oui, pourquoi cette idée à 7 millions d'euros ?

Geci Aviation est une filliale à 95 % de Geci International. Geci International a "apporté" ses frais de recherches sur le Skylander à Geci Aviation pour 128 Millions d'euros nets. Au passage, la valorisation du projet Skylander n'est pas mince...et la Région rentrerait dans le capital sur cette base...Le Groupe Geci a bénéficié de toute la panoplie d'aides de l'Etat (avances Oséo, Crédit d'impôt-Recherche - environ 80 millions d'euros, etc...). Il a même un label Oséo pour trouver des capitaux privés via des Fonds de proximité et d'innovation....

Le groupe Geci doit trouver des investisseurs privés et...des clients ! C'est ce que l'on lui souhaite...avec le succès mérité.

Mais pourquoi Monsieur Masseret veut-il mettre de l'argent régional dans cette entreprise ? Cela fait cher, la photo...

Est-ce que la Région Lorraine est prête à assumer un risque industriel comme actionnaire d'une entreprise ?

L'obsession Chambley, de plus en plus néo-soviétique, engloutit des dizaines de millions d'euros pour un résultat incertain et prive les autres entreprises lorraines d'une aide souvent encore plus nécessaire. Le magazine Capital n'a-t-il pas classé Chambley dans la catégorie " les projets pharaoniques des Présidents des Régions Françaises " ?

Enfin et en plus, après avoir abandonné la minorité de blocage de la Région dans l'Institut Lorrain de Participation, la majorité PS-EE se retrouve à mettre en place des usines...à gaz dans le domaine éco. 

La prise de participation dans le capital d'une entreprise de ce type n'a pas de justification politique et économique pour une collectivité territoriale. Surtout en position ultra minoritaire dans le capital !

Que la Région Lorraine investisse dans les outils de développement économique (elle n'a pas même participé à la dernière augmentation de capital de l'ILP...perdant sa minorité de contrôle).

Mesdames et Messieurs les Conseillers Régionaux, qui veut faire le godillot de MM Masseret et Le Déaut dans cette affaire ?




Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0