Publié le 20 Octobre 2012

 

 

 

Comme dit souvent ma Grand-Mère, ça ne sert à rien de tourner autour du pot.

Elle a raison.

Depuis des années, le PS Lorrain nous dit que l'Etat (NDLR surtout les gouvernements de droite) est responsable des problèmes de la Lorraine...et que, si la majorité change, tout ira bien.

En l'espace de 5 mois, oui, la situation a changé : la Lorraine s'enfonce dans une crise multiple et non maîtrisée.

Le Président du CESE de Lorraine, Roger Cayzelle, a pleinement raison de pointer du doigt la politique inefficace du Conseil Régional de Lorraine et de son Président, Jean-Pierre Masseret.

Au-delà des graves problèmes sociaux, une vraie question politique se pose aux Lorrains : les élus PS de la Région ont-ils la moindre influence au plan national ?


Tout le monde a en tête les noms de responsables politiques actifs et influents qui ont fait bouger les lignes pour leur région.

Mais là, rien.

Ah si, pardon,il y a le ministère de la parole et des cocktails...pour éviter d'assumer ses propres responsabilités ou pour dénoncer les technocrates ou attaquer encore l'ancien Président de la République...

Mais aujourd'hui, ces attaques sont inutiles et stupides.

Les Lorrains attendent de l'efficacité.


Oui, quelle est l'influence de nos élus de la majorité gouvernementale ?

C'est une vraie question dans une région qui est secouée par un choc de défiance.


- Quelle influence a donc Madame Chaynesse Khirouni ?

Une des 20 députés PS qui a voté contre le traité budgétaire européen, oubliant la notion de compromis et les dossiers lorrains, elle a fait "pas godillot"...tant pis pour nous...

 

-Quelle influence a la Ministre Filippetti ?

Pardon, elle a sauvé les oeuvres d'art de l'ISF et les Sofica...la classe ouvrière apppréciera ces éléments étranges d'une politique fiscale qui prévoit le gel des tranches d'imposition et la diminution du quotient familial.

 

- Quelle influence a donc Monsieur Le Déaut ?

On l'a vu monté au front sur le dossier Skylander...aujourd'hui en redressement judiciaire...


- Quelle influence a donc Monsieur Masseret ?

Roi des dépenses de com' et auteur du désastre de Chambley où la région a dépensé 80 Millions d'euros...qui auraient si utiles ailleurs ?


-Quelle influence ont donc Messieurs Dinet et Klein ?

Ils ont gommé la dette de 245 euros de l'Etat sans contrepartie...et ils augmentent les impôts et les effectifs du Conseil Général de M & M ?

 

Chacun jugera.


Ma Grand-Mère a une grand mémoire...et elle pose juste cette question.

Qu'a fait le Député Roger Souchal lorsqu'il a voulu mettre tout son poids dans la balance pour défendre un projet essentiel pour sa région ?



Oui, hier comme comme aujourd'hui, la Lorraine a besoin de Roger !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0

Publié le 13 Octobre 2012

 

 

 

 

 

 

Oeuvres d'Art in ou out ?

La Ministre de la Culture Aurélie Filippetti a expliqué qu'il faut maintenir la singularité fiscale des oeuvres d'Art au motif que le marché de l'Art est hyper-concurrentiel, que Paris pourrait se faire avaler par Londres, New-York, Hong-Kong, que l'Art français serait en péril.

En début de semaine, le Député lorrain - et rapporteur du Budget - Christian Eckert avait posé la question de cette niche ISF, dans le cadre d'une fiscalisation tous azimut (ceci sans réduction des dépenses structurelles de l'Etat et des collectivités locales).

La réponse est sortie non de Bercy, mais de la Rue de Valois (après un pneumatique de Matignon).

Imaginez le désastre économique si les maisons Bergé ou Piasa étaient mises en liquidation !

Non, on ne rêve pas...

La Ministre de la Culture est donc montée au front sur cette question fiscale que nous sommes seuls au monde à nous poser.

Mais ma Grand-Mère attend toujours la réaction de la Ministre sur les grèves sauvages de la CGT du Livre qui menacent la presse quotidienne nationale et la liberté d'expression.

Gauche inconséquence.

 

Traité budgétaire versus budget !

Grands moments d'inconséquence de la part de la Députée Chaynesse Khirouni qui vote contre le Traité Budgétaire Européen et qui vote pour le projet de Budget du gouvernement.

Le diable se cache dans les détails ?

Non, une marionnette est guidée par de petits fils.

A suivre....

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0

Publié le 5 Octobre 2012

 

 

 

 

 

 

Il paraît qu'après la mise en redressement judiciaire de SkyAircraft (projet Skylander), le Président du Conseil régional de Lorraine est "en colère", titre du quotidien de Nancy. En colère contre "les bureaucrates" des ministères du gouvernement Ayrault. Pirouette pour ne pas nommer les ministres, comme le souligne Raphaël Vuitton (twitter). Ce  manque de courage est révélateur de l'état d'esprit de JP Masseret et de sa majorité PS-EELV-FdG : ni responsables, ni coupables. La région Lorraine est dirigée par une équipe dépensière et couarde. Après les bureaucrates, c'est l'ami Bitboul qui est accusé (indirectement, mais nettement) d'avoir mal ficelé le projet au début ! Oublier les photos devant la maquette de "l'avion lorrain". Sans oublier les méchantes entreprises aéronautiques françaises...


80 millions d'euros dépensés par la Région sur Chambley, non compris les frais de bouche (le palais de gauche est particulièrement sensible, comme dit ma Grand-Mère).

Pour rien.

Le choix de Chambley, le rêve de pôle aéronautique à Chambley, les avances remboursables à SkyAircraft (pas à Geci...), ce sont bien des décisions du CR et de son Président !


Toute cette fable nulle est à mettre en parallèle avec le cadeau de 245 Millions d'euros que MM Dinet et Klein (PS) ont fait au gouvernement PS en autogommant la créance du Département sur l'Etat.


En l'espace de quelques semaines, le PS lorrain a "offert" une triple séance d'amateurisme financier, de couardise politicienne et de partialité politique. Pour un coût total de 325 Millions d'euros, on est en droit de demander des explications chiffrées.

Surtout quand le Chef de l'Etat s'apprête à renforcer les pouvoirs des féodalités locales, contrôlées massivement par son parti.

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0