Ché Besancenot et les Incroyables & Merveilleuses

Publié le 14 Novembre 2007

Depuis qu'il a pondu une hagiographie du Ché, Olivier Besancenot a changé.
Il prend les facs pour une nouvelle jungle.
Par des méthodes non démocratiques (la loi du plus fort pour faire soft),
le parti de Léon Trotsky investit les campus.
Il espère faire sur les rails et dans les gares la jonction avec le mouvement
des Incroyables et Merveilleuses ( les bénéficiaires des Régimes spéciaux )
et réaliser le vieux rêve révolutionnaire.
On pourrait en rire, mais pour des temoins directs, on est très loin du
fonctionnement démocratique "normal"  dans certaines facs.

Il faut aussi voir dans cette situation le signe de la faiblesse des socialistes.
Le PS est toujours en stand-by.
La faute à lui-même, la faute à François Hollande.
La faute aux nonistes, qui n'ont pas respecté le vote majoritaire des militants
sur le référendum européen.
La faute  aussi à la politique dite d'"ouverture", qui a déstabilisé,
par des petites manoeuvres, ce parti.
Et qui ouvre ainsi une voie facile à l'extrême gauche.

Il reste que les Incroyables et Merveilleuses, qui arrêtent les trains
et l'économie toute entière, n'ont pas les mêmes intérêts que
les partisans d'Olivier Besancenot, qui ont donc rajouté le Ché à leur chapelle...

Enfin, ma grand-mère et moi sommes solidaires des otages du rail,
de la route et des facs.
(Voir aussi le post de Dramelay).

besancenot-le-20-mars-2007---reimsb-jpg.jpg

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0
Commenter cet article