le tournant d'un vendredi 13

Publié le 14 Janvier 2012

 

 

 

Sur"le sujet" de cette fin de semaine, en zig-zag...(avec ajout le 15.01)

 

Le candidat PS, François Hollande, ne veut toujours pas voir la réalité de la crise monétaire.

Pour compléter cette phrase un peu brute de décoffrage, S & P a aussi pris des décisions sur les notes du Portugal, de l'Italie et de l'Espagne, qui portent en germes une nouvelle crise dans la zone Euro. Cette agence a redessiné les contours de l'Europe, rêve ancien de la City...Monsieur Hollande qui souhaite accéder aux plus hautes fonctions n'a pas pris de hauteur sur ce dossier incroyable, y voyant un intérêt électoral immédiat (bien sûr).

 

La famille Le Pen continue son cours d'économie délirante avec leur projet de retour au Franc et leur estimation de "dévaluation" par rapport à l'Euro. 

 

Tiens, certaines commentatrices de l'UMP ont disparu des écrans...sujet trop complexe ou trop sérieux....;)

 

François Bayrou a apporté une tonalité différente, oui de la "nuance" dans la lecture des événements. Ma Grand-Mère, c'est bien connu, aime la nuance !

 

Enfin, une réaction à ne pas manquer, celle du commissaire européen, Olli Rehn.

Bruxelles ouvre-t-elle les yeux ?

 

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #politique géné

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre 14/01/2012 18:30


Tempismo sospetto !