Florange : le gouvernement PS valide un doux accord pour Mittal

Publié le 1 Décembre 2012

 

 

Florange : spectaculairement sympathique la Une de L'Est Républicain sur la déclaration du Premier Ministre !

Les analyses du quotidien de Nancy sont souvent étonnantes aux yeux de ma grand-Mère.

Et celle sur Florange en fait partie.

Quand le PM est le seul à lire un communiqué sur un "accord" à deux, même le plus cool des observateurs doit se demander où le second signataire est.


Le groupe Mittal a obtenu ce qu'il voulait sur tous les points.

Sa seule concession est malicieuse : laisser faire la récup' politique à qui la voulait.

36 Millions d'euros par an, c'est pour tout...sachant que c'est ce que Mittal avait prévu pour la partie du site qu'il veut conserver...et qu'il diminuera en fait la part de ses vrais investissements  pour cocooner la partie effectivement morte du site.

Plus les aides publiques accordées en forme d'indemnités pour faire oublier les insultes montebouresques.

Au final le pragmatisme économique a été bien amené par Mittal.


Mais la gestion de ce dossier a été catastrophique pour les salariés et pour la Lorraine.

Nos responsables régionaux pourtant PS sont, encore une fois, hors course dans leur propre camp. Ils gèrent, comme toujours, leur ministère de paroles.*

La région lorraine n'a rien gagné économiquement pour le présent et pour l'avenir.

En laissant faire -encore une fois- cette gestion hystérique des dossiers industriels, le gouvernement PS confirme que son regard est politique : il a signé un doux accord qui inclut le concept de fermeture-quinquenat...très loin d'une vision stratégique.

 

 

* lire le post du Président de la Région Lorraine sur son blog qui demande...une nouvelle réunion avec les protagonistes de l'accord d'hier...

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Commenter cet article