Le cas Modem à Nancy : la fragilité du filet de billes

Publié le 15 Décembre 2007

Franchement, c'est un post difficile à écrire pour moi !
Pourquoi ?
J'aime l'idée de Modem, j'aime l'idée d'être homme libre en politique......
L'esprit sectaire ou courtisan est par nature un problème pour la démocratie.
Et j'ai trouvé - je l'ai déjà dit - courageux l' engagement des candidats Modem
en juin dernier.
C'est donc difficile de parler avec un peu d'objectivité dans ce cas-là.*


Le Modem, c'est une histoire qui commence avec la campagne de François Bayrou.
Ma grand-mère, en orange, s'est même mise à faire du tractage !
Cela a été un énorme mouvement au niveau national.
De l'enthousiasme, au sens étymologique, qui retombe dans le
gros panier de la politique, avec en prime, les défections
et les trahisons, sur fond d'ouverture.

Le Modem dans le grand Nancy a commencé avec les candidatures
de Marc Saint-Denis, Lucienne Redercher et Alain Miton
aux élections législatives.
Depuis, dit-on, ils se préparent pour les municipales.
Si Vandoeuvre est une affaire qui roule, Nancy présente une autre situation.
Le Maire Ump de Nancy est un grand spécialiste de la politique....et de l'ouverture.
On en a déjà parlé de nombreuses fois ici.
En prenant une image, le Modem est un filet de billes.
J'aimais bien jouer aux billes et aux pafs...
Le filet de billes a son poids, mais il est si facile de tirer sur un fil...pour l'ouvrir.

Là où le Modem peut peser de tout son poids, c'est sur le problème du fonctionnement
de la démocratie au sein de la Ville et de la Communauté Urbaine du Grand Nancy.
A-t-on entendu une fois un membre de la majorité municipale poser des questions,
émettre des objections dans des débats essentiels pour Nancy
comme sur l'aménagement de Meurthe-Canal ?
A-t-on entendu une fois une voix sur les problèmes du Tram ?

Il m'est difficile de croire en un Modem partant seul en campagne.
Il n'est pas difficile d'imaginer une alliance....suivez mon regard.
Le défi du Modem sera donc d'être présent et d'exister sur l'échiquier politique local
au-delà de mars 2008.

Mais il est sûr que les petits malins qui aiment tirer les ficelles
pour aplanir le champ électoral ne doivent pas oublier que
le Modem est aussi un état d'esprit politique.
(cf. le deuxième tour des présidentielles et des législatives)
C'est sa faiblesse et c'est sa force.
Et, comme dit souvent ma grand-mère,  une main ne peut pas cacher le ciel...

* Voir aussi les autres posts "Le cas...à Nancy",
dont le premier, "Le cas Françoise Hervé à Nancy".
Ainsi se termine notre tour des
Cas...à Nancy,
que vous pouvez retouver dans la catégorie
Best Sellers,
en attendant une nouvelle série....

filet-de-billes.jpg

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #best sellers...

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dramelay 19/12/2007 18:11

http://www.mouvementdemocrate.fr/evenements/municipales-2008/investitures-municipales-2008/municipales-investitures-181207.html

heidi 15/12/2007 17:18

dramelay,
tu as "piqué" les paroles de la chanson favorite du prince charmant pas que consort!

dramelay 15/12/2007 13:32

La "Victoire" en chantant nous ouvre la barrière.
La liberté guide nos pas...