Le Cas PS à Nancy : le Sergent Blandan part à la Guerre

Publié le 23 Novembre 2007


suite de la nouvelle série...

pardon d'avance à Guy Boiché, adjoint MPF du Maire de Nancy
et à la LCR, je n'ai rien prévu pour eux..lol.


Le PS de Nancy a déjà choisi sa tête de liste pour les municipales :
Nicole Creusot, Conseiller Général de Nancy Sud.
Pour le reste, pas d'info publiée.
Mathieu Klein, Conseiller Général de Nancy Nord, ferait déjà campagne
et Michel Dinet, Président du Conseil Général, serait "présent".
Pour résumé, le PS envoie à l'assaut de la Place Stan une nouvelle équipe :
la section  Sergent Blandan*.
Terminées  les mains fragiles, écartées les branches pourries,
la section du Sergent Blandan sera composée de purs !
On peut les comprendre.
Le combat va être difficile.

Mais dans cette période pré-hivernale, où tout le monde peut penser
à une nouvelle victoire du maire-candidat,
le PS dispose de trois atouts forts.

Sa tête de liste, une femme, tout simplement.
( d'ailleurs Tante Léonie** pense qu' à droite,
si Laurent Hénart ne se lance pas,
Françoise Rossinot serait la candidate idéale...
mais personne ne l'écoute, Tante Léonie...).


L'usure du pouvoir... bien gérée.

Les grandes thématiques de politique nationale...bien distillées,
dans un environnement devenu plus incertain.

La stratégie du PS s'appuie sur "du dur": le Sergent Blandan...
Enfin, s'il n'y avait pas Nancy, il y aurait bien quelques communes du Grand Nancy...
et ses habitants, victimes du PDU***...

                                                                                 

     à suivre...
blandan-nancy.jpg


Pour élargir notre horizon nancéien,
allez voir à Metz !
JCDR a fait un résumé de la situation sur son blog.
Un vrai bonheur, les municipales à Metz...pour blogueurs...

* Pour les visiteurs de Québec,
le Conseil Général de M & M est installé Rue Blandan à Nancy...d'où...
.
** voir posts passés.

*** plan de déplacement urbain.

NB Le Sergent Blandan, véritable héros militaire, a sa statue
au bout de la rue Blandan.
I know Nancy...me

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #best sellers...

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rose 14/12/2007 09:16

Cher Stanley,
tu vas devoir trouver un autre à la liste PS. En effet, Dédé -Stanislas- Rossinot a décidé de renommer la portion de la rue du Sergent Blandan, qui va de la Place Paul Painlevé à la rue du Placieux... c'est-àdire la portion qui passe devant le Conseil général. Dorénavant, cette rue portera le nom de Jacques Baudot !!!!
Quelle finesse !

STANLEY DE LORRAINE 14/12/2007 12:59

donc, Rose, cela va être changer en : " Le cas PS à Nancy : l'hôpital part en campagne"....

dramelay 23/11/2007 18:20

en voila un scénario qui serait séduisant : le MoDem fausse les règles... Imaginons, un Dédé déboulonné pour cause d'interférence entre le MoDem et Françoise ou Nicole...

jmb 23/11/2007 14:56

Dédé et sa statut de Stanislas indéboulonnable, Françoise Hervé en Jeanne D'arc, Mathieu Klein en sergent Blandan( Nicole est là pour la photo), on va pouvoir jouer aux Wharammer, mais attention pour peu que le modem soit dissimulé quelque part, cela risque de fausser les règles...

heidi 23/11/2007 10:23

Laurent Hénart n'ira pas, Françoise Rossinot non plus, reste leurs filles....

dramelay 23/11/2007 09:18

Tu relève 3 atouts pour le PS. Mais l'on peut douter de l'efficacité des deux premiers :
- la tête de liste est une femme certes, mais est-ce un avantage au regard de la composition et de l'âge du corps électoral nancéien. En outre, elle n'est connue que dans un microscopique microcosme ("Nicole qui ????) et n'a pas d'assise nationale (et je ne parle pas du charisme de gastropode)
- l'usure bien réelle du pouvoir ne me semble pas si bien gérée que ca par un PS embrouillé dans sa bouillie interne;


Ps : à lyon, le Sergent a également sa rue depuis le 19eme (l'ancienne rue saint marcel), bien connue de quelques anciens étudiants de Science Po (qui d'ailleurs lorsqu'ils viennent à Nancy remarquent la statue dudit Sergent)...

STANLEY DE LORRAINE 23/11/2007 14:32

- Cela ne l' a pas empêché de battre aux cantonales deux candidats de droite dont un nom...bien connu.   Delanoë était inconnu...aussi...   Beaucoup de célébrités se sont faits battre par des inconnus.    Cf Alain Juppé...- Dramelay, je faisais allusion à une déclaration de Mathieu Klein qui me semblait (pour une fois...lol)  très pertinante sur la longévité d'A Rossinot... qui ne pouvait pas être sans fondement...   L'usure est, semble-t-il, un phénomène politique  "très particulier"... ?   - Le Sergent était Lyonnais d'origine, sauf erreur....