Une proposition pour ce malheureux Palais du Gouvernement #Nancy

Publié le 21 Mai 2016

Dans la planification actuelle de ce que l'on appellera (pour simplifier) "le projet du Musée Lorrain" de Nancy, la rénovation du Palais du Gouvernement passera en dernière étape.

Entendons-nous bien d'emblée ;), la rénovation du Palais ducal comme celle de la muséographie du Musée Lorrain ne sont pas en cause.

Trois éléments le sont par contre.

D'abord, le projet de bâtiment en verre : sera-t-il construit au final, personne ne le sait, et encore moins après la décision de la Ministre de la Culture de sauvegarder le mur ? Déjà plusieurs années occupées à tourner en rond sur cette idée curieuse.

Ensuite, la durée. C'est peut-être une donnée simplificatrice par rapport aux règles et aux difficultés de tout projet urbain. Mais l'environnement économique, la préservation des atouts de Nancy, comme son attractivité, poussent à agir le plus rapidement possible. (question au passage : y-a-t-il un timing électoral ? moi sais pas...).

Imaginer de débuter à une date inconnue un projet global de 100 Millions d'euros sur un horizon de plus 10 ans, c'est soulever une faiblesse certaine. Les taux d'intérêt incroyablement bas aujourd'hui le seront-ils encore au moment où le chantier sera à son pic de besoin de financement ?

Enfin, le doute des opposants (gentils) de ce projet repose sur la planification même du projet. Il semble débuter par la fin ou se terminer par le début imaginable....alors que la rénovation du Palais du Gouvernement est aussi évidente que consensuelle.

Qu'apporterait un bâtiment transparent, coûteux et déjà problématique alors que la vue du Palais du Gouvernement des deux côtés restera à l'évidence la plus belle ?

La planification devrait être inversée...en commençant par se poser la question de la place et du rôle dévolu au Palais du Gouvernement. Aujourd'hui, il n'y a pas de réponse claire du Maire.

Pourquoi ne pas l'utiliser (partiellement) pour en faire un centre dédié au nancéien Henri Poincaré avec une double vocation historique et de pédagogie mathématique ?

Cela renforcerait l'offre muséale de Nancy dans un domaine nouveau pour un coût moindre que celui dudit bâtiment transparent. Sans compter les effets économiques positifs que l'on pourrait escompter par rapport à un bâtiment dont la vocation serait l'accueil et non des mètres carrés d'exposition supplémentaires...

Oui pourquoi retourne-t-on dans une ville d'Art et de Culture ?

Pour y découvrir de nouvelles choses...

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article