lorraine vie politique

Publié le 28 Novembre 2010

Le CG 54 a décidé de déménager les Archives départementales de M & M de la Rue de la Monnaie (Nancy)

au boulevard de Scarpone (Nancy - canton de Monsieur Klein).

Trente-deux millions d'euros seront consacrés à cette opération par notre pauvre Département, dixit son Président, Michel Dinet.

(voir aussi le post du 4 juillet 2010)

Trois questions se posent sur ce grand chantier départemental.

 

Pourquoi ?

Pas assez de place, danger pour la conservation...excuses officielles...et grand vide à l'ancienne Ecole Normale...

Mais alors, quel serait le coût pour préserver l'actuel Hôtel de la Monnaie et donc conserver un vrai lieu d'histoire de Nancy ?

Les mauvaises langues disent qu'il faudra faire de la place... aux archives "données" par le Député PS Jean-Yves Le Déaut,

des kilomètres de papiers...historiques  !

 

Pour faire quoi ?

Il semblerait que le CG 54, socialiste, ait aussi une idée de l'orientation (idéologique) à donner à ce Centre.

La première priorité de ce Centre à 32 Millions d'euros serait la "mémoire ouvrière".

Je n'ai rien contre cela, mais la première richesse des Archives Départementales de M & M est, sans idéologie,

le fonds historique du Duché de Lorraine.

Définir pour des Archives, bien public, une orientation à but idéologique soulève une question politique basique.

Jusqu'à quand MM DINET et KLEIN vont-ils continuer à "nous éduquer", à vouloir nous expliquer leurs versions de l'histoire comme de l'économie ?

De même, les subventions à certaines officines "éducatives" de gauche correspondent-elles à la bonne gestion du Département ?

N'y-a-t-il pas de plus en plus d'atteintes à la neutralité de cette collectivité locale au profit du PS et de ses alliés de gauche ?

 

Par qui ?

Ben, en plus, ce grand chantier servira peu l'économie lorraine, il sera réalisé par une filiale du groupe Grontmij, groupe hollandais coté en bourse.

Bien...

 

                                 A SUIVRE....

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 21 Novembre 2010

 

L'entreprise du Skylander vient de se prendre une amende de 50000 euros par l'Autorité des Marchés Financiers.

Pour un manquement à la communication financière de l'entreprise.

Euh, c'est qui qui va payer ?

Peut-être nous, contribuables lorrains, indirectement...

Parce que Monsieur Masseret, tête baissée, a engagé des dizaines de millions d'euros dans cette aventure,

on peut quand même se poser la question ?

Ben, encore une fois, le PS gestionnaire de collectivités locales est peu regardant question dépenses,

le dossier Chambley le montre clairement, et chaque mois davantage.

Une chose est sûre, c'est que cette amende n'est pas du meilleur effet, quand la com' grand public de l'entreprise 

(bien appuyée par le budget pub du Conseil Régional de Lorraine) est si dithyrembique...

Sans oublier la promesse à l'aveugle de Monsieur Masseret d'engager encore 7 Millions d'euros de fonds régionaux

dans le capital de cette même entreprise...

 

 

 

17/11/2010 à 21:17

GECI Aviation, Board Member Fined By French Market Regulator

French aerospace-services company GECI Aviation and a company board member were fined by France’s market regulator for publishing misleading information and trading on insider information.

The Autorite des Marches Financiers fined GECI 50,000 euros ($67,800) and the board member 20,000 euros regarding the disclosure of information about its purchase of a majority stake in Reims Aviation Industries in 2008, according to the decision on the regulator’s website.

Calls for comment to GECI’s Paris headquarters weren’t immediately returned after normal business hours.

To contact the reporter on this story: Heather Smith in Paris at hsmith26@bloomberg.net

To contact the editor responsible for this story: Anthony Aarons at aaarons@bloomberg.net.



http://www.bloomberg.com/news/2010-11-17/geci-aviation-board-member-fined- by -french-market-regulator.html

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 23 Octobre 2010

Curieusement, il n'y a pas de post sur le grand sujet du moment.

Un petit tour des blogs politiques locaux permettra de le vérifier.

Mettons hors de cette remarque... nos parlementaires, bien occupés...

Mais alors pourquoi ce Wait and See partagé (d'ailleurs) des deux côtés de la ligne actuelle ?

Ma Grand-Mère aimerait entendre...au hasard...les pensées de MM Masseret, Dinet, Klein...avant la Toussaint.

Si bavards habituellement, c'est morne plaine sur le front des déclarations.


Pour ma part, après avoir lu un trac de la CGT-CFDT-FO-FSU de Longwy, je m'interroge...

Sur un point de ce trac !

"La réforme (des retraites) est-elle indispensable ?"

A cette interrogation, deux réponses dans le même sens : ben, non, ben, non !

Au-delà de ce que cela signifie sur le plan de la "négociation" réclamée

par les opposants à la réforme, l'argumentaire est brut de décoffrage.

Le déficit actuel des retraites "est évalué à 32.2 milliards pour 2010 (1.7 % du PIB,

ce n'est pas énorme)". Et puis, ça continue :

"Il passerait dans le pire des scénarios....à 114.4 milliards en 2050 (3% du PIB,

donc un % encore minine !)".

Est-ce bien sérieux ?

De quoi est fait le PIB d'aujourd'hui et de quoi sera fait celui de 2050 ?

ben, avec le chiffre d'affaires de la SNCF et du Port de Marseille....;)

Le déficit est-il  rien ?

La dépense publique et sociale  ? ah, non, pas de comptabilité...plutôt toujours plus d'impôts...

Sans penser que l'on ne connaît même pas le niveau de croissance pour 2011 ou 2012...


Jusqu'à quand certains syndicalistes responsables (parce que, dans ce tract,

il n'y a pas le SUD...) auront ce discours économique si décalé ?

Où sont passés les socialistes et autres hommes de gauche, oui, ceux qui regardent au-delà de nos frontières ?

Et que pensent-ils de cette opposition...si peu "comptable", donc hélas si peu crédible ?


 


Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 16 Octobre 2010

A intervalles réguliers, on entend les pleurs et les colères des Présidents

des Conseils Généraux  de Meuse et de M & M.

Dolby stéréo plus que bien réglée....hum, hum...


Alors pourquoi ne pas s'étonner de l'absence d'une vraie décision, simple et claire ?

Oui, la fusion de ces 2  départements, si amis et si liés par la grande comme la petite histoire ?

Ben, non, entend-on...on est si bien comme ça !

Le conservatisme touche les 2 bords de l'échiquier politique.

Pardon les féodalités politiques !

Il y a pourtant dans cette voie une direction raisonnable et nécessaire.

Peut-on toujours pleurer sur une situation de déclin démographique et économique, 

et donc fiscale, attaquer l'Etat (ben, l'Etat, c'est nous tous !) pour ne rien changer,

ne pas bouger les lignes, ne rien faire ?


Les collectivités locales ne doivent-elles pas montrer la voie de l'Economie.

Les impôts (locaux) deviennent de plus en plus lourds pour tous.

Et de plus en plus pesants sur l'économie locale...un vrai cercle vicieux.

Il est là l'enjeu...simplement.

Alors, Monsieur Dinet, avancez-vous en premier...vers votre ami...et mariez-nous !

Et vive la Meuse & Meurthe... amaigrie !

Ou la Meurthe & Meuse  amaigrie...aussi !

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 29 Septembre 2010

Question polémique sur un sujet grave ?

Non, certainement pas.

C'est cependant continuer la série "ici, mais pas là" !

Alors que la Région Lorraine, présidée par JP Masseret, a englouti

des dizaines de millions d'euros à Chambley,

alors qu'elle s'apprête à entrer dans le capital de Geci Aviation (skylander)

pour 9 millions d'euros, sortant de son rôle de collectivité régionale,

ne peut-on pas s'interroger sur la logique de la politique économique

de la majorité PS-PC-E E à la Région ?

En se focalisant avec moult com' sur Chambley, la Présidence PS a tout

simplement oublié le reste de la région....celle qui "existe" déjà.

C'est la majorité PS qui a abandonné le contrôle de l'outil régional - l'Institut Lorrain

de Participation - aux banques et aux grands groupes privés.

Sans logique de long terme et pour une politique de gribouille.

Elle a par la même privé la Région d'un outil efficace, qui, privatisé aujourd'hui,

se banalise et n'est plus attentif aux enjeux de long terme de la Lorraine.

Vogica est clairement une entreprise d'importance pour la région,

et la région de MM Masseret et Dinet est aux abonnés absents.

Les besoins financiers de Vogica sont estimés à 7 Millions d'euros.

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 15 Septembre 2010

Intéressant de regarder ailleurs !

Le Parti Socialiste Français qui se sent pousser des aîles a-t-il  perdu

son internationalisme politique ?


L'Espagne ? connais plus !


La Grèce ? oh, c'est loin !


Mélina Mercouri ? perdue de vue !

 

Là un gouvernement socialiste installé depuis plusieurs années qui a regardé la Crise

tomber du ciel.

Et là-bas, un gouvernement socialiste qui, élu sur des promesses impossibles,

gère la rigueur et lutte contre ses "anciens amis" d'Extrême-Gauche.

Avec un vrai courage politique en plus.


Mais la rue de Solférino ferme les yeux et, d'ailleurs préfère ne pas en parler...

de peur de ne pas trop agacer ses susceptibles "amis", encore plus à Gauche...

 

Michel, Mathieu, Jean-Pierre...parlez-nous de la Grèce !

 

Ben, heureusement, il y a DSK pour ne pas oublier les Athéniens !

 

 

 

Revue de Presse de l'Ambassade de France à Athènes (septembre 2010) :

 

Rentrée politique à Thessalonique
Rencontre du Premier ministre avec les représentants des diverses chambres de
Thessalonique, le 9 septembre. « Sans mémorandum nous n’aurions pas eu la
possibilité de payer les salariés et les retraités », a-t-il rappelé, tout en déclarant
comprendre les difficultés économiques et commerciales actuelles. Auparavant, M.
Papandreou avait qualifié de « destructif » et « misérable » le débat traditionnel sur
« ce que prendra Thessalonique et ce que donnera Athènes » à l’occasion de la FIT.
(« Makedonia », 10 septembre 2010)
Sous la manchette « Une ville en état de siège », « Aggelioforos » note la
présence de 3.500 policiers à l’ouverture de la FIT, des manifestations antigouvernementales
étant prévues par les 2 grandes centrales syndicales du pays
(GSEE et ADEDY), le Centre des travailleurs de Thessalonique, le PAME, l’Union
des rédacteurs en chef de Macédoine-Thrace, les anarchistes, les membres de la
Gauche extra-parlementaire, etc., le samedi 11 septembre 2010, entre 18 et 19h00.
(« Aggelioforos », 9 et 10 septembre)

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 15 Septembre 2010

La vague Europe Ecologie ne serait-elle pas en train d'amorcer son reflux ?

Pure spéculation de septembre ?

Peut-être ben que oui, ben que non...

Vous savez ce que pensent les Euro-Ecologos de la retraite, de la fiscalité, du budget, etc...?

Ben, euh...langue au chat.

Au Parlement Européen comme dans les instances régionales - voyez en Lorraine....,

ma Grand-Mère trouve que la marque verte est plutôt palôtte !

A cela, je lui réponds que Daniel Cohn-Bendit donne toujours de la voix...

Pour elle, c'est juste une posture, un "appeau à médias"....

On hurle bien fort, on lance des gros mots et on fait des gros yeux...

Et puis, basta !


Et au Conseil Régional de Lorraine ?

Ben, silence radio, dans le moule, dans la ouate...

Sans doute le double verrou socialiste (Masseret + Dinet) sur la porte régionale les squizze.

Mais, quand même...

On cherchait des élus nouveaux, on a des Vice-Présidents bien calés dans les fauteuils.

En un mot, loin de la différence que l'on a vendue aux électeurs...

Dommage !

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 4 Juillet 2010

 

 

 

 

 

 

Le Conseil Général de M & M, dont le Président PS est à la pointe du combat

contre l'Etat mauvais payeur, est-il un Janus politico-financier ?


Tout le monde a pu constater que le refus d'investir dans le Plan Campus

(alors que l'Etat, pour une fois, est prêt à mettre la main à la poche) était justifié

par ce combat, le Conseil Général 54 prenant ainsi en otage ce projet

structurant pour les facultés scientifiques de Nancy pour quelques millions d'euros.


L'objection financière (on ne peut pas parce que l'on n'a pas d'argent...

à cause de l'Etat !) se heurte quand même au lancement du Centre des Mémoires

par ce même Conseil Général de M & M.

Sous cette appellation (....), c'est la construction des Archives Départementales

sur le site de l'ancienne Ecole Normale (quartier Scarpone à Nancy).

L'idée, très discutable sur le fond,  est quand même.... à 31.5 Millions d'euros !

Millions d'euros impossibles là, millions d'euros trouvés ici ?

Ben, oui, pour faire court.


La soi-disante rigueur financière des élus socialistes Michel Dinet et Mathieu Klein est

 à géomètrie variable !

Quelques contours mouvants de la politique d'investissement de ce département PS

...et pour mémoire...

- l'achat du malheureux château de Lunéville ( à la municipalité socialiste

  d'alors )...

- l'achat de la colline de Sion...les étoiles sont de gauche..comme la Lune...;)

- mais  les retards dans la construction  de la Voie de l'Amezule...

- et le blocage du Plan Campus...

- mais, en face, un sommet...avec le gouffre du plan PROXIMIT-E....

  Oui, il serait intéressant d'étudier le ratio investissement par abonné de ce plan

  départemental !

  Un peu comme le ratio boulodrome - bouliste de la municipalité PS

  de Villers-lès- Nancy !

  Avec Proximit-e, on devrait dépasser tous les chiffres de la folie TMT,

  l'époque de Jean-Marie Messier !

  La précipitation du CG 54 aurait englouté environ 70 millions d'euros...

 

En un mot, de Chambley à Proximit-e,  les Socialistes lorrains ont crée la

" dépense idéologique" :  dépenses no limit d'un côté.........et un oursin de l'autre !


 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 21 Juin 2010

 

  MAJ 22.06.2010

 

Le Président de la Région Lorraine sort de son silence sur l'affaire Skylander.

L'argumentaire du  Président PS de la Région est simple :

quand ça ne marche pas, faut demander aux"pouvoirs publics",

tactique politicienne classique et peu reluisante...

La grosse ficelle de JP Masseret est bien là...

 

Deux questions se posent sur les interventions financières de la Région au profit de Geci Aviation.

 

1- Sur quels élements la Région Lorraine s'est-elle appuyée en accordant (déjà)  une avance remboursable (donc un prêt)   à Geci Aviation ? 

Sur quels éléments la Région Lorraine  négocie-t-elle son entrée dans le capital de Geci Aviation (valeur de l'entreprise, valeur des actions à émettre, conditions de l'augmentation de capital, etc, etc....) ?

 

 

2- Est-ce que la Région a étudié "en aveugle" ce dossier Geci sur lequel elle s'engage massivement ?

Si oui, c'est grave.

Si non, Monsieur Masseret fuit ses responsabilités en se faisant passer pour un suiveur des "pouvoirs publics".

Veut-il faire croître qu'il ne connaît pas la vraie situation de l'entreprise pivot de la zone éco de Chambley

que son Conseil Régional construit à grand frais ?

Il a usé et abusé de la com' Skylander pour son image politique.

Il sait bien que 20 ou 30 commandes (trente de plus ne changent rien) ne peuvent permettre

de lancer un outil de production industrielle....même ma Grand-Mère le sait !!

Pourtant, il va aller "poser la première pierre de l'usine" en juillet !!

 

Enfin... Geci Aviation a-t-elle vraiment besoin d'argent maintenant ?

Ben oui, question basique.

Les actifs de Skylander "passés" de Geci International à Geci Aviation ont été évalués

à plus de 125 millions d'euros...

Insuffisants pour supporter les premiers investissements de ce projet ? Ah bon........

La maison-mère, Geci International, est en bonne santé.

Peut-être que la maison-mère, société d'ingénierie, veut réduire sa part dans Geci Aviation,

donc son risque industriel...

 

Mais ce n'est pas à la Région Lorraine d'intervenir comme "capital-risqueur" à la place du secteur privé.

Que la Région Lorraine assume correctement ses missions publiques...avec moins de dépenses com'

et plus d'efficacité.*

Que le groupe Geci cherche des commandes....

Ce serait juste remettre l'église au milieu du village !!

 

 

 

*Depuis le début, la Région Lorraine montre un manque de sérieux et une précipitation sur les dossiers Chambley.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 13 Juin 2010

Avez-vous lu la dernière lettre aux Lorrains (luxueux supplément du magazine du Conseil Régional de Lorraine...où le mot économie n'existe pas là....) ?

Sinon, on peut aller directement  à la quatrième et dernière page pour trouver une information....que l'on retrouvera sans doute avec abondance dans les médias ces prochaines semaines.....

Le Conseil Régional de Lorraine lance le "pass à 1 euro pour Madine".

Sympa.......mais alors pourquoi Madine et pas les lacs et les ballons  vosgiens, les étangs de Moselle, la colline de Sion, la promenade de  Maron ?

La concentration des dépenses régionales sur un seul secteur géographique crée un déséquilibre économique.

C'est une sorte de prime à la casse touristique pour prendre une autre comparaison....

Mais, comme il s'agit de "montrer" une dynamique très politique, et surtout cacher les erreurs d'une précipitation elle aussi politique, le Conseil Régional de Lorraine réinvente une Zlatni Pyasatsi en Lorraine : on subventionne à fond......mais ce sera ici...pas là !

 

On comprend donc le soutien sans réserve des Communistes Lorrains à la Majorité PS....les vieilles recettes dirigistes sont aussi des madeleines de Proust pour une certaine gauche....et puis, tout le monde n'a pas eu la chance de goûter aux joies balnéaires bulgares de la grande époque.........;)

 

 

Jadis réservée à la nomenklatura communiste, Zlatni Pyasatsi (les sables d’or), au bord de la mer Noire, est la station balnéaire la plus courue de Bulgarie. Le centre-ville entièrement piéton est situé dans un parc naturel, protégé depuis 1943, où se trouvent la grotte d’Aladja Manastir, un ancien monastère hésychaste bulgare, la grotte des catacombes, vestiges d’une basilique et d’une forteresse du IVe siècle, ainsi que d’autres vestiges de villages slaves du VIIe siècle. Une forêt très ancienne, déjà mentionnée par Pline l’Ancien, s’étend des collines jusqu’à la mer. La plage de sable fin doré s’étend sur 4 km, riche en sources d’eau thermale minérale.

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0