lorraine vie politique

Publié le 5 Avril 2008

Hasard du temps,  premier anniversaire de la Présidence Sarkozy, dégel ou printemps,
les grands partis politiques se retrouvent  dans une même ligne conflictuelle interne.
Au sein de l'Ump, Patrick Devedjian est de plus en plus contesté.
A défaut d'un vrai chef, les baronnies se forment.
Conflits ouverts, conflits larvés, les armes employées sont de plus en plus lourdes.
Le PS rentre lui en congrès.
Là aussi, le terrain est miné.
Projets, idées, tout ce qui est en stand-by depuis des années devrait être sur la table.
Mais à défaut de monter un projet, le risque (la chance) est grand de voir
comme à l'Ump des conflits de personnes se multiplier.
Le PC, du moins ce qu'il en reste, va se transformer, promesse post-soviétique
ou non ?
Quelques pas trop mauvais résultats - en relatif - ont donné des ambitions
à certains élus.
Et cela pourrait aussi se traduire par des petits complots entre bons camarades.
Seule l'extrême-gauche disciplinée comme l'Armée Rouge échappe à cette tourmente ;)
Reste alors le Modem.
Ce qui arrive aurait pu conforter le mouvement né pendant les Présidentielles.
Ben, non.
Une paire de pauvres homards aux quatre coins de la France a cassé cet élan.
Alors que faire ?
Où sont passées les idées et les projets d'il y a un an ?
Moulinés dans les isoloirs, foulés par une inorganisation,
détournés par des petits chefs ?
La désormais invisible madame la deputée Nathalie Griesbeck pourrait peut-être
répondre à ces questions ?





Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 26 Mars 2008

Sire, ce n'est pas une révolte, c'est la Révolution.
En pleine présidentielle visite à Windsor, de plusieurs provinces,
les paroles fusent pour demander le changement.
Et ces demandes émanent des rangs mêmes du Parti Présidentiel :
"ça suffit ", " soyez clairs ",  " on vous regarde et on en a marre ! ",
" on ne vous aime plus", etc, etc,...
Cris du coeur ou angoisse post-électorale ?
Un peu des deux, peut-être.
Sur fond de mauvaises remontées des électeurs,
c'est un curieux phénomène de désamour.
D'habitude, pour exprimer ces reproches, il y avait fort à parier que,
derrière la porte, un homme providentiel se tenait discrètement.
Ben là, non.
Certes le Premier Ministre est très populaire, mais difficile d'imaginer
une entrée en campagne quatre ans d'avance.

Alors, pour une fois, soyons sympa...
Certains au sein même du Parti du Président s'expriment
avec liberté, et c'est tant mieux.
Est-ce la fin du côté godillot ??
On verra plus tard...

Mais comme dit ma grand-mère,
c'est de toute façon un peu tard pour Metz et Strasbourg.
Comme ce voyage en Angleterre qui lui aussi....arrive trop tard ?
Je me peopolise ?    Non ;) ;)...
Et pi, Honni soit qui mal y pense !
_44516401_bruni_philip_ap_body.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 19 Mars 2008

On n'arrête pas les innovations.
Partout, dans tous les domaines.
Le monde financier a inventé le système de la subprime.
Vous n'êtes pas bon, on vous colle un malus.

Ici, ce système a servi de modèle à une grande innovation.

La subprime politique, dite subprime de Toul.
Vous avez fait une campagne sans nuance,
vous avez  traité votre adversaire (féminin) de tous les noms d'oiseaux,
ensuite, vous faites un mauvais score au premier tour,
devancée même par un populiste sur le retour,
puis vous êtes battue au second....

Et ben, vous bénéficiez d'un bonus quand même....
Une subprime à l'envers.
Après le Gris de Toul, la subprime de Toul....

bankrunnorthrock.gif

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0