Publié le 12 Mars 2010

Pour des tas de raisons, la campagne des régionales s'est focalisée sur
deux (trois ?) listes...seulement.
A de multiples reprises, ici, il a été question de la gestion du Conseil Régional
pendant la présidence Masseret.
Les chiffres du bilan de ces 6 dernières années, présentés par de nombreux journaux
et magazines qui se sont appuyés sur des analyses sérieuses, ont été systématiquement contestés par la majorité régionale sortante.
Mais aucun démenti n'est sorti clairement de ces gesticulations bruyantes
et parfois même aggressives.
La Lorraine a des atouts, tout le monde le reconnaît.
Il n'empêche, notre région perd sa place progressivement.
Le retournement de la conjoncture a sa part, bien évidemment,
mais trop de dossiers sont restés en rade ces dernières années,
faute d'une volonté politique de fédérer les énergies.
JP Masseret et ses amis en portent une lourde responsabilité.
Leur refus de dialoguer avec l'Etat et avec nos voisins est sans doute
le principal grief que l'on peut formuler à sa présidence.
Comment peut-on négliger l'Etat central,
comment peut-on ignorer ses voisins puissants ?
Après un sommeil long, son rêveil (1er janvier 2009) apparaît comme une pré-campagne
orchestrée par une communication massive et scandaleuse au profit exclusif de celui
qui allait être candidat à sa propre succession.
Ces derniers mois, une agitation, une précipitation même, ont marqué
"l'action" du Conseil régional de Lorraine.
Coups de pouces, visites et inaugurations multiples...sans l'ombre d'une ligne
structurante pour la région et pour ses habitants.
Le lancement du projet de zones multiples à Chambley, après l'épisode
"hangar à zeppelin", en est aussi une illustration.
Le magazine Capital a consacré un dossier complet sur ce pari mal ficelé et coûteux,
lancé par JP Masseret  (D Béguin aurait aussi émis des doutes...).
Il manque une vraie politique structurée dans la formation professionnelle et
il manque de la cohérence dans l'action économique de la région.
JP Masseret, ancien Secrétaire d'Etat dans le gouvernement Jospin,  a même
"privatisé" l'Institut Lorrain de Participation, outil historique de financement
des entreprises lorraines !
Il y a besoin d'un grand changement à la tête de l'institution régionale.
Inutile de faire la revue des listes en présence.
Les anciens et futurs alliés des socialistes ne semblent-ils pas là plus pour se compter
et revendiquer des places que pour défendre des ruptures et/ou une volonté de progrès ?
En dépit d'une vraie sympathie, il y a un doute sur le choix de la liste du Modem
après le premier tour.
Alors, ma Grand-Mère a choisi !
Elle a choisi le changement contre vents et marées !
Elle votera pour la Liste Laurent Hénart dès dimanche.


Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 10 Mars 2010

Ma Grand-Mère annoncera son choix pour le premier tour bientôt...
Oui, un peu de patience......;)

Et vous, vous avez fait votre choix ?
Question subsidiaire :
La Lune est de gauche, le soleil de droite ?

Ben, c'est ce que semble penser Jean-Yves Le Déaut,
lieutenant de JP Masseret, contaminé par le virus "colère",
et vraiment pathétique
dans son communiqué sur le projet de
ferme solaire à Toul-Rozières.
M'sieur, M'sieur, elle aurait pas dû, elle a triché, il fallait qu'elle attende !
Oui, une ferme solaire est de droite !
Comme si ce pauvre Jean-Yves oubliait les annonces
et les visites "officielles" de la région et du CG54 bien opportunes
ces derniers temps, et bons prétextes à invitation du candidat sortant JP Masseret ?

Y'en aurait qui nous prennent pour des billes ?

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 9 Mars 2010

Désolé, Maxime.....;)
C'est pas ma faute !
C'est à cause du Journal Les Echos et son Audit des régions.
L'audit des Echos s'appuie sur l'analyse faite par Fitch, agence d'analyse
financière de renommée internationale (elle est sollicitée d'ailleurs par beaucoup
de collectivités locales de tout bord...).


Trois données :

1-Le taux de fiscalité directe (20 % des recettes totales du CR de Lorraine)
a augmenté
de 40.7 % entre 2004 et 2009.
Il me semble que j'ai déjà vu ce chiffre quelque part...

2- Sur le ratio de capacité de désendettement, il passe, en Lorraine,
de 1.92 années en 2005 à 4.5 années en 2009 (plus c'est long,
moins c'est bon). Donc explosion de la dette.

Le ratio moyen des régions françaises (métropole) est de 2.9...CQFD.

3- Les dépenses liées aux "services généraux" (donc hors transferts) ont
augmenté de 81.7 % entre 2005 et 2009 au Conseil Régional de Lorraine.
Dans le même temps, la région Alsace les a diminuées de 20.9 %....

Alors, oui, ça énerve, ça peut provoquer une réaction de logorrhée forte...
Mais, Maxime, sur le troisième point, entièrement de la responsabilité de la
présidence socialiste de JP Masseret, est-ce bien normal d'avoir fait explosé
ces dépenses (dont les fameuses dépenses de com' et de promotion de l'éxécutif),
en période de crise ?
C'est de l'argent public (impôts directs ou indirects).
J'ai pu constater que, sur ce point, Laurent Hénart et Claude Bellei sont d'accord :
il y a gabegie et des économies de fonctionnement doivent être impérativement
réalisées dans le budget régional....


Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost0

Publié le 6 Mars 2010

Les visiteurs anciens de ce blog le savent,
il n'est pas ici habituel de prendre parti pour Nadine Morano...;)
Mais franchement, la (énième)  colère de Michel Dinet, Président PS du CG54
sur le projet de ferme solaire de EDF énergies nouvelles à Toul-Rozières
me laisse pantois.
On comprend qu'un projet apporté par Nadine Morano - ou plutôt parce qu'apporté
par Nadine Morano, mais, oui, Monsieur Dinet, on a compris
- n'a pas la même
valeur politique....
Insolation ou non, cette querelle de l'élu socialiste démontre deux choses :
- La méthodologie de M Dinet pour créer des emplois (non administratifs) est
totalement ringarde et inefficace :
Michel Dinet évoque le non-passage du projet devant des "comités paritaires" locaux.
Ben, oui,on se réunit entre nous, on papote des heures, on refait le monde
et à la fin, on fixe la date de la prochaine réunion.

- Michel Dinet a sans doute fait une faute en pointant du doigt ce gros dossier
d'investissement pour la Lorraine :
Il révèle qu'il n'a pas de carnet d'adresses dans le monde économique.
Comme Jean-Pierre Masseret, Michel Dinet  n'a pas de carnet d'adresses
pour répondre à la question de l'emploi de notre région.
Rien, pas un nom, euh, pardon, il y avait celui de Monsieur Yu, affairiste chinois...
non seulement Michel Dinet était tombé dans le panneau,
mais, pire,  il avait tout de suite annoncé la création de centaines d'emplois
dans le Lunévillois sinistré...

Ce constat va plus loin :
de même que l'on ne discute pas avec "des gens de droite",
oui, des démocrates chrétiens (cf. nos voisins sarrois et luxembourgeois),
de même on ne parle pas aux "affreux capitalistes", même s'il y a nécessité
pour l'emploi dans notre région.

On doit se féliciter de la venue d'investissements en Lorraine
quand on est un responsable politique en charge d'une grande
collectivité locale.
Mais, sectarisme, idéologie, nombrilisme politicien (Cf. son discours de Longwy),
Michel Dinet s'est pris les pieds dans le tapis avec "sa" querelle...



Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 5 Mars 2010

Quelle affiche à Longwy au meeting socialiste !
Laurent Fabius et Jean-Pierre Masseret...
Il manquait Martine Aubry...
Tous les 3 faisaient partie du dernier gouvernement socialiste -
le fameux gouvernement Jospin
...
Oui le gouvernement de gauche qui a le plus privatisé d'actifs de l'Etat.
Dont les dernières actions de l'Etat dans
Total et dans Usinor (futur Arcelor).
Il y avait aussi Michel Dinet et Jean-Yves Le Déaut !
Inutile de dire que "la nuance" était bien absente.
Que penser de ces orateurs, très en verve et souvent sans scrupules,
la main sur le coeur, qui cognent sur le manque de pression "de Sarkozy"
sur Arcelor et sur Total !

Mais ils sont là ceux qui ont vendu les dernières parts de l'Etat
dans ces 2 groupes stratégiques...devenus 100 % privés par la décision
de leur gouvernement socialiste.

Jean-Pierre Masseret, lorrain du gouvernement Jospin, ancien Maire d'Hayange,
n'a pas bronché à l'époque.


On peut toujours mégoter ou s'etriper sur des chiffres,
on peut vouloir oublier certaines choses, les gommer, les enjoliver,
mais là, c'est un fait.



Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 5 Mars 2010

C'est  - encore une fois - Tante Léonie qui, très en verve, m'a fait la remarque
suivante...que je vous livre...;)
On n'entend pas trop les "à la fois ex et futurs associés" du PS dans cette campagne,
oui, le Front de Gauche et Europe Ecologie, ben, ils tractent,
mais, pour faire bref, ça ne sort pas du lot...
Et, c'est là où Tante Léonie intervient !
Pourquoi Europe Ecologie et FdG ont-ils dépensé tant de CO2 (si rare) pour faire
une campagne inutile....?
Puisqu'il y aura une association (annoncée) avec la liste PS ?
Oui, tant de CO2 dépensés !

Pour sûr, c'est pas environnemental !
Ouh,ouh, zette où les écolos ?.........;)

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 4 Mars 2010

Un titre en Une et une pleine page de L'Est  Républicain d'aujourd'hui :
les résultats d'un sondage sur les élections régionales en Lorraine.
Juste une interrogation ou deux....

Il y a quelques semaines à peine, beaucoup s'en souviennent,
ce journal publiait un autre sondage...pour évoquer la méconnaissance
du rôle de la région et la très faible notoriété du Président de la Région Lorraine
avec un taux de notoriété de 16 %....comme d'ailleurs beaucoup d'autres
Présidents de région.

Cette fois-ci,
"le" sondage (réalisé il y a une semaine) donne ces éléments* :
--Le Président de la Région est super connu (on ne sait pas s'il s'agit
de notoriété spontanée ou assistée...
),
--son bilan quasi extraordinaire (là aussi, quelle base d'enquête),
--tous les challengers sont méconnus, etc, etc,...

Donc, en quelques semaines...un presqu'inconnu est super connu...
euh ça, comme dit ma Grand-Mère, c'est pas un peu miraculeux, non ?



*Sur le fond comme sur la forme, cette présentation de L'Est ressemble beaucoup
plus à des commentaires de lendemains d'élections avec de vrais votants...
qu'à une analyse fondée sur des opinions de sondés...mais, passons...
-Stanley, on doit pas critiquer L'Est...
-D'ac, d'ac, Tante Léonie....;)

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 3 Mars 2010

Over the counter

Tante Léonie vient de l'apprendre de sources sûres.
le dernier sondage donne Domenech... vainqueur en  Lorraine.


Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 1 Mars 2010

D'après une dépêche de l'AFP, reprise par tous les medias luxembourgeois*,
JP Masseret n'a pas supporté la présence du Premier Ministre Luxembourgeois
et du Président du Land de Sarre à un meeting de Laurent Hénart à Metz,
les menaçant de represailles s'il était réélu.
Rien que cela !
Curieuse conception de la vie politique démocratique !
Oyez, bonnes gens, Président Masseret a dit que...
un responsable politique luxembourgeois ou sarrois ne doit pas venir en Lorraine
sans Son accord !
Sinon, ce serait un outrage à Sa personne.
Un délit de venir à Metz sans Son accord ?
Pas d'entrée sur le territoire lorrain sans Son visa ?
Euh, Majesté Masseret, puis-je venir à Metz...je suis Luxembourgeois....?
Monsieur Masseret, après avoir montré son aggressivité télévisuelle,
présente cette fois un aspect clairement inquiétant...
Se prend-il pour un cacique de Pékin avec les hôtes du Dalaï-Lama
ou est-il atteint de..."frêchisation" ?
Sérieux, vous voulez le voir réélu ?



Élection régionales 2010

Masseret est en colère après Juncker. (AFP)

 

La présence lundi de MM. Juncker et Muller (ministre-président de la Sarre) à un meeting de Laurent Hénart (UMP-Rad), candidat à la présidence de la région Lorraine, a provoqué la colère de M. Masseret (PS). «Le Premier ministre luxembourgeois et le président de Sarre sont assez grands pour savoir ce qu'ils ont à faire. Mais si je conserve la présidence de la région, c'est sûr, on aura une explication», a-t-il déclaré.

 

lessentiel.lu avec AFP

 

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0

Publié le 1 Mars 2010

Depuis Nice, Tante Léonie a entendu à la radio - France Info - que la profession de foi
de Laurent Hénart avait été rejetée par la commission électorale...pour cause de couleur bleu-blanc-rouge.  "Elle" est visible chez JCDR...
D'après des sources concordantes, le FN a hurlé au Loup devant la commission,
soutenu par les représentants des listes PS...Ben, les "amis" de 2004 se sont retrouvés...
Résultat des courses...Il faut le refaire dans la limite du budget électoral du candidat.
Comme dit ma Grand-Mère, d'un mal un bien, puisque ce problème sera...
un "coup de pouce" au secteur de l'imprimerie en Lorraine.
Ben, oui, c'est l'argument que le Président du CR de Lorraine utilise pour justifier
son massif budget com' du CR...

Voir les commentaires

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost0