Régionales : Ma Grand-Mère votera pour...

Publié le 12 Mars 2010

Pour des tas de raisons, la campagne des régionales s'est focalisée sur
deux (trois ?) listes...seulement.
A de multiples reprises, ici, il a été question de la gestion du Conseil Régional
pendant la présidence Masseret.
Les chiffres du bilan de ces 6 dernières années, présentés par de nombreux journaux
et magazines qui se sont appuyés sur des analyses sérieuses, ont été systématiquement contestés par la majorité régionale sortante.
Mais aucun démenti n'est sorti clairement de ces gesticulations bruyantes
et parfois même aggressives.
La Lorraine a des atouts, tout le monde le reconnaît.
Il n'empêche, notre région perd sa place progressivement.
Le retournement de la conjoncture a sa part, bien évidemment,
mais trop de dossiers sont restés en rade ces dernières années,
faute d'une volonté politique de fédérer les énergies.
JP Masseret et ses amis en portent une lourde responsabilité.
Leur refus de dialoguer avec l'Etat et avec nos voisins est sans doute
le principal grief que l'on peut formuler à sa présidence.
Comment peut-on négliger l'Etat central,
comment peut-on ignorer ses voisins puissants ?
Après un sommeil long, son rêveil (1er janvier 2009) apparaît comme une pré-campagne
orchestrée par une communication massive et scandaleuse au profit exclusif de celui
qui allait être candidat à sa propre succession.
Ces derniers mois, une agitation, une précipitation même, ont marqué
"l'action" du Conseil régional de Lorraine.
Coups de pouces, visites et inaugurations multiples...sans l'ombre d'une ligne
structurante pour la région et pour ses habitants.
Le lancement du projet de zones multiples à Chambley, après l'épisode
"hangar à zeppelin", en est aussi une illustration.
Le magazine Capital a consacré un dossier complet sur ce pari mal ficelé et coûteux,
lancé par JP Masseret  (D Béguin aurait aussi émis des doutes...).
Il manque une vraie politique structurée dans la formation professionnelle et
il manque de la cohérence dans l'action économique de la région.
JP Masseret, ancien Secrétaire d'Etat dans le gouvernement Jospin,  a même
"privatisé" l'Institut Lorrain de Participation, outil historique de financement
des entreprises lorraines !
Il y a besoin d'un grand changement à la tête de l'institution régionale.
Inutile de faire la revue des listes en présence.
Les anciens et futurs alliés des socialistes ne semblent-ils pas là plus pour se compter
et revendiquer des places que pour défendre des ruptures et/ou une volonté de progrès ?
En dépit d'une vraie sympathie, il y a un doute sur le choix de la liste du Modem
après le premier tour.
Alors, ma Grand-Mère a choisi !
Elle a choisi le changement contre vents et marées !
Elle votera pour la Liste Laurent Hénart dès dimanche.


Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Commenter cet article

Tulkou 22/03/2010 17:51


Google est votre ami Stanley : tapez "association" "formation professionnelle" "Hénart" et vous serez édifié... 


Tulkou 14/03/2010 16:20


Quant au sujet de la formation pro parfaitement connu par Laurent Hénart, je pouffe... Ce n'est pas le point de vue des associations de forma-pro.


STANLEY DE LORRAINE 15/03/2010 12:03


je pouffe,
tu pouffes,
la formation trinque !


Tulkou 14/03/2010 16:19


Nul besoin de contester ces chiffres fantaisistes Stanley : il suffit d'aller sur le site d'un allié objectif de Jean-Pierre MASSERET à l'adresse www.interieur.gouv.fr
Bizarrement les classements donné par ce site gauchiste ne sont pas du tout les mêmes que ceux que vous avancés...


Thierry 14/03/2010 13:16


"à la droite au gouvernement" dit MP ?

Mais il me semblait que l'on parlait d'élections régionales?

Le voilà le programme de Masseret, espérer le vote sanction, si légitime soit-il, et nationaliser le débat régional...

C'est simplement dommage pour la Lorraine


rca 13/03/2010 15:38


attention stanley .... c'est pas bien de mettre des appels aux votes et des explications de votre sur un site internet la veille des élections ! c'est illégal !!!! 

attention, mémé va se facher ... à votre place, j'annulerai totu cela ...