Pompidou-Metz : le toit et moi

Publié le 23 Décembre 2010

L'hiver 2010-2011 commence à peine.

La rudesse du climat et, avec, tous ses inconvénients se font sentir.

En deux-trois jours, aux yeux du reste de la France, la Lorraine est redevenue une Sibérie nationale.

La neige a gommé en quelques flocons des années de communication !

La mirabelle, de Metz ou du Saintois, avait pourtant joué le jeu.

Mais c'est du tout neuf Centre Pompidou de Metz que le mauvais coup est parti.

Par deux fois, le toit a cédé sous le poids de cette neige inculte.


Au même moment, naît une autre polémique dans une autre ville lorraine.

Le refus incroyable du Conseil Régional de Lorraine de soutenir la rénovation du Musée Lorrain de Nancy.

Cette guérilla politique des collectivités socialistes contre Nancy s'intensifie à l'approche des élections cantonales et de 2012 :

Artem, Faculté de Médecine de Nancy, aujourd'hui le Musée Lorrain.

Avec la complicité des élus socialistes de l'agglo de Nancy et du CG PS de M & M.

Elle témoigne d'un aveuglement dangereux pour toute la région.

Si décentralisation rime avec obstruction, le froid d'aujourd'hui n'est qu'un avant goût de l'isolement économique de demain.

Monsieur Masseret, gardez alors vos voeux onéreux* pour vous et pour vos proches politiques.

Le Musée Lorrain de Nancy mérite mieux que des salamalecs politiciennes.

 

Ma grand-mère et moi vous souhaitons de bonnes fêtes de Noël...si vous le voulez bien...

 

* le soutien au Musée Lorrain représenterait moins de la moitié du budget annuel com' de Monsieur Masseret à la Région...

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Commenter cet article