Noirs calculs...avant les cantonales et avant 2012

Publié le 25 Septembre 2010

Les lycées et les facs sont l'objet de toutes les attentions de l'extrême-gauche.

Le résultat, peu probant  jeudi dernier, est en plus assez étonnant.

Quelques "responsables syndicaux" lycéens ont alors le plus sérieusement du monde

parler du combat contre la réforme des... retraites.

Du "nous sommes tous concernés" au "on ne veut pas travailler jusqu'à 70 ans!",

les slogans, déjà connus, ont fusé...sur un horizon 2055 (il peut s'en passer d'ici là...)

Ces manipulations dans l'ombre de lycéens ne sont pas glorieuses.


Mais faut-il rapprocher les évenements pour y voir "un lien" plus lumineux ?

Oui, le fricotage de Benoît Hamon, porte-parole du PS et de Martine Aubry,

avec Olivier Besancenot mériterait plus d'éclairage.

Le PS n'a-t-il pas remis en selle le leader du NPA, plutôt éteint à la suite de

ses provocs et de ses mauvaises fréquentations de sombres personnages

qui ne regrettent même pas leurs lâches assassinats nocturnes ?

Y-a-t-il eu une seule condamnation de cette liaison chez les socialistes modérés ?


Les lycéens, prochaine chair à canon du NPA...avec la bénédiction du PS ?

La stratégie politicienne du PS vis-à-vis de l'extrême-gauche n'est pas claire.

Le PS est-il prêt à tout...lui qui joue au même moment les bons bourgeois

à Nancy et à Metz ?

Ben, oui, y'a les cantonales en ville en 2011 !

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #politique géné

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article