Municipales Nancy : la confession de foi de Mathieu Klein

Publié le 26 Mai 2013

Le premier tract de Mathieu Klein est tombé ces derniers jours dans toutes les boîtes aux lettres de Nancy. Le poulain de Michel Dinet est candidat (sans surprise) aux Municipales. Opération présentation avec marketing huilé d'une agence de communication. La spontanéité, ce n'est pas exactement cela ;)...


Le clin d'oeil à l'inventeur du bleu homonyme est plutôt "lourdo" comme on écrit sur FB. L'actuelle Municipalité aurait créer un MAMAC (comme à Nice) que le candidat PS aurait trouvé à affirmer que rien n'est fait pour sauvegarder le patrimoine néolithique de la ville...petit jeu permanent d'un opposant permanent...


La tirade sur la Religion et sur l'Athéisme est d'une incroyable longueur (on n'est dans quelle élection, on est où...). Quand, au final, l'annonce du "respect à la foi" des croyants est proclamée, on pousserait presque un ouf de soulagement, mais en ayant plus d'interrogations que de réponses sur les vrais sujets de société.

Oui, tel un Grand Vizir, Mathieu Klein parle de "respect", mais peut-il vraiment expliquer ce que "son respect" signifie pour des croyants chrétiens, juifs, musulmans en termes de débats de société ? Mathieu Klein est un habitué des faux pas calculés, mais là, il faudra être plus clair, surtout dans le contexte tendu qu'a créé son gouvernement.


Le Monde selon Mathieu K est le parti socialiste, le Panthéon (lol) est le parti socialiste, l'Evangile (on l'a vu...) est celui du parti socialiste.

Rassembler la Gauche, y compris les alliés de moins en moins républicains du FdG, le but est là, et il est à portée de main. Tout le parcours du candidat PS est pavé d'une absence totale de consensus et de modération. Cf. son opinion sur les centristes.


Il reste quand même une partie mal éclairée à cette longue confession de foi.

Le parcours professionnel du candidat.

Doit-on comprendre que le candidat PS, ex-étudiant en socio, n'a qu'un mi-temps dans une grande mutuelle "sur l'accès aux soins"...?

Ou doit-on prendre pour argent comptant la remarque du Député PS Hervé Féron qui le dit permanent rémunéré du PS à Paris ?

Faut-il comprendre que la Rue de Solférino, cuisine et dépendances, est l'alpha et l'oméga du candidat socialiste à la Mairie de Nancy depuis douze ans ?

Vraies questions, même si la mode est à la part d'ombre...



 

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article