Morano-Kozy au secours de Diabolo et Satanas

Publié le 28 Janvier 2012

 

L'Etat et le FSI devraient s'engager pour 60 Millions d'euros au profit du groupe GECI. Merci qui ?

Le CR de Lorraine "redonnera" 5 Millions d'euros.

Il resterait quand même à trouver 40 Millions d'euros pour boucler le financement final.

Et transformer les M of U en commandes avec acomptes.

 

"On" a donc fait une avance de 7 Millions d'euros alors que les comptes de l'entreprise n'étaient pas publiés (pour cause..)

"On" a inauguré en grande pompe mi-décembre le lancement d'usine d'une entreprise qui n'avait plus un centime en caisse.

 

Monsieur Masseret et sa majorité PS-EELV peuvent remercier Madame Morano de son soutien.

Parce que les déclarations de Monsieur Masseret sur ce dossier sont fausses depuis des mois.

Et que l'on allait droit à la catastrophe avec Diabolo et Satanas.

 

Le contribuable lorrain aura mis de sa poche :

50 millions d'euros pour l'aménagement de Chambley (qui reste un gros champ de betteraves mal relié)

22 millions d'euros en "avances remboursables" à une entreprise privée,

15 millions d'euros pour la construction de l'usine du skylander.

Plus des millions d'euros de dépenses en fiestas, animations, communication et montgolfières.

Plus des millions d'euros de dépenses d'exploitation futures.

Tout cela sans études, sans analyses, sans comptes...dans un trou perdu...

 

Il serait (un jour) nécessaire de définir un protocole clair et transparent avec cette entreprise si subventionnée.

En premier lieu, un engagement précis sur la limitation de la rémunération de la direction.

En deuxième lieu, une présentation complète des liaisons holding-société d'exploitation au sein du groupe.

En troisième lieu, la fin du désengagement des actionnaires dirigeants de la société.

En quatrième lieu, un suivi précis de l'emploi à Chambley.

 

L'aventure ne fait que commencer en réalité...

Mais souhaitons-lui bonne chance bien sûr !

 

 

 

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Commenter cet article

Jean-Pierre MASSERET 30/01/2012 10:17


La prise de risque est un exercice de courage. Le Conseil Régional l'a fait et a amené le gouvernement à appliquer ses propres déclarations sur la politique industrielle. Tant mieux pour la
Lorraine.


Les 40 Millions d'apports complémentaires sont identifiés dans le protocole d'accord.


Skylander plus SAFRAN à Commercy c'est bon pour la Lorraine.


Jean-Pierre MASSERET - Président du Conseil Régional de Lorraine.