Les lourdauds de Nancy

Publié le 13 Avril 2014

La disparition brutale de Michel Dinet, alors président du CG54, a suscité une vive émotion dans la région, chacun reconnaissant son engagement et sa personnalité. Le Conseil Général de M & M doit maintenant désigner un nouveau Président.

C'est là que deux adjoints de la nouvelle Municipalité de Nancy commencent à facebooker leurs avis personnels. Comme l'un est un habitué des polémiques, ce qui devait arriver arriva : le dérapage, oui le dérapage gros et massif à l'encontre de l'ex-candidat socialiste, Mathieu Klein.

Un journaliste relève justement dans un éditorial le côté border-line des propos en ligne. Et comme un "dérapeur" a toujours du mal à s'arrêter, le coup de sang passe alors sur le dos du journaliste. 

Les auteurs de ce Vae Victis de comptoir, eux-mêmes déjà battus à des élections cantonales, ont-ils voulu dire, avec leurs mots lourdingues, la crainte de revoir Mathieu Klein sur le chemin ?

Peu importe, le nouveau Maire devra passer du temps à rectifier ces tirs imbéciles.

 

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0
Commenter cet article