La semaine des inconséquences de Christian E., Aurélie F. et Chaynesse K.

Publié le 13 Octobre 2012

 

 

 

 

 

 

Oeuvres d'Art in ou out ?

La Ministre de la Culture Aurélie Filippetti a expliqué qu'il faut maintenir la singularité fiscale des oeuvres d'Art au motif que le marché de l'Art est hyper-concurrentiel, que Paris pourrait se faire avaler par Londres, New-York, Hong-Kong, que l'Art français serait en péril.

En début de semaine, le Député lorrain - et rapporteur du Budget - Christian Eckert avait posé la question de cette niche ISF, dans le cadre d'une fiscalisation tous azimut (ceci sans réduction des dépenses structurelles de l'Etat et des collectivités locales).

La réponse est sortie non de Bercy, mais de la Rue de Valois (après un pneumatique de Matignon).

Imaginez le désastre économique si les maisons Bergé ou Piasa étaient mises en liquidation !

Non, on ne rêve pas...

La Ministre de la Culture est donc montée au front sur cette question fiscale que nous sommes seuls au monde à nous poser.

Mais ma Grand-Mère attend toujours la réaction de la Ministre sur les grèves sauvages de la CGT du Livre qui menacent la presse quotidienne nationale et la liberté d'expression.

Gauche inconséquence.

 

Traité budgétaire versus budget !

Grands moments d'inconséquence de la part de la Députée Chaynesse Khirouni qui vote contre le Traité Budgétaire Européen et qui vote pour le projet de Budget du gouvernement.

Le diable se cache dans les détails ?

Non, une marionnette est guidée par de petits fils.

A suivre....

 

 

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Commenter cet article