L'ambiguïté de Florange

Publié le 1 Mai 2012

 

 

Les candidats "de gauche" du Premier tour et/ ou leurs représentants, des artistes aussi,ont été voir les " Arcelor-Mittal" à Florange.

Messages politiques évidemment orientés avec sympathie, empathie, solidarité.



La solution "miracle" du candidat socialiste, relayée par son représentant, Jean-Marc Ayrault, est d'obliger les grands groupes à trouver un repreneur aux usines rentables.

 

Que signifie  "rentabilité d'une unité industrielle d'un grand groupe" forcément international ?

On devrait entrer dans la "comptabilité analytique" mais on tourne vite le dos (posture politique) pour dire qu'il n'y a pas de problème de rentabilité.

La rentabilité d'une unité industrielle dépend de son activité.

Si l'activité globale est bonne, évidemment pas ou peu de soucis.

Toutes les unités seront utilisées pour faire face aux commandes.

Si les commandes fléchissent, la "comptabilité analytique" revient au galop. Un grand groupe, aujourd'hui plus que hier,  "choisira" l'unité la plus productive pour répondre aux commandes plus réduites.

 

Ce qui est à craindre, c'est que les réponses "de gauche" n'apportent aucune solution réélle.

Elles renvoient au "mythe" de 1981.

"La production d'acier doit atteindre x millions de tonnes", disait JP Chevénement, soutien aujourd'hui de F. Hollande !

On pourrait en rire, mais c'est ce qui s'est passé.

La suite, on la connait.

La demande s'est déplacée vers les grandes zones de croissance.

La question d'aujourd'hui est bel et bien une question d'offre.

Le coût du travail entre la France et l'Allemagne, entre la France et le Royaume-Uni, entre la France et l'Italie est une question vitale pour notre industrie. Et cette question est "accrochée" aux décisions d'investissements, eux-mêmes source d'emplois pour l'avenir.

 

Si rien n'est fait pour diminuer le coût du travail, ce qui passe d'abord par la réduction des dépenses publiques au niveau de l'Etat et des collectivités locales, il n'y aura aucune solution durable pour les usines et pour l'emploi.


L'ambiguïté de Florange est là.

 

 

 

 

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article