First Solar ou "J'veux du soleil" - version lorraine

Publié le 6 Janvier 2010

L'affaire First Solar, c'est quoi ?
Une usine de production de panneaux solaires du groupe américain First Solar
(presque 12 Mds de USD de capitalisation boursière), avec 400 emplois à terme,
qui cherche une terre d'accueil en France... et  qui s'installe près de Bordeaux,
après avoir étudié les propositions de plusieurs régions dont...la Lorraine.
Le très médiatique Président (PS) sortant de la Région Lorraine y va de son communiqué
(comme toujours plein de mesure ) que l'on peut résumer ainsi :
"si pas First Solar en Lorraine, c'est la faute de l'Ump Lorraine"
ou "ça a pas marché, c'est pas ma faute"...
Au-delà de cette réaction sans relief, il y en a eu beaucoup d'autres.
J'en note une en particulier, celle du Président du CES de Lorraine, Roger Cayzelle
(voir son post du 6 janvier - blog en lien ici).
Il met en avant "l'image générale de notre région" comme cause de cet échec.
Avec malice, je note - encore une fois, au risque de répétition - que le budget com'
du Conseil Régional n'est clairement pas utilisé dans le sens d'un vrai profit pour
la Lorraine....ben, i sert à quoi ?
Avec respect,
je pense que sur ce dossier First solar, cela va au-delà d'une
nécessaire bonne image régionale...

Les conditions d'implantation d'entreprises industrielles sont depuis des années
l'objet d'une compétition féroce.
L'industriel impose ses conditions : locaux, fiscalité, ...débouchés pour sa production.
Il est nécessaire d'ajouter un plus pour accueillir une grande entreprise.
L'Aquitaine (région PS, mais dynamique et prospective, elle...) a mis en place
depuis 5 ans une panoplie large d'aides à l'investissement solaire qui donne des résultats.
Dans ce dossier, outre l'intervention de la société EDF énergies nouvelles (mais
valable quelle que soit la région, d'où le choix du groupe américain de venir en France),
cet élément aquitain a pesé très fort : une politique régionale constante
et réfléchie depuis des années.
C'est sans doute ce qui manque à notre Région en matière éco.
C'est aussi un échec qui montre le temps perdu par le Conseil Régional de Lorraine...
Et puis, que penser de l'annonce faite - entre un café et un croissant - par son Président d'envisager la création d'un fonds lorrain DD...à quelques semaines des élections ?
Sauf erreur, vous aviez promis la Lune...pas le Soleil...
Ben, maintenant, vous z'avez pas un peu la tête dans les nuages...;)

                                                                   à suivre...




Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rca 10/01/2010 09:07


Décidément le droit à la propriété est une obession chez les "radicaux" ... tout aussi ridicule que pour saint nicolas, cette revendication est absurde car si tout ce qui se réclame d'une
quelconque radicalité (politique ou non) devait se retrouver au parti radical, il faudrait agrandir la cabine téléphonique habituelle dans laquelle Yanis et ses amis se réunissent... Enfin, en
guise d'humour, je dirais à Yanis que c'est sans doute au nom de ses valeurs que M. NAMY - lui même radical - a déclaré publiquement (devant Heanrt si ma mémoire est bonne) qu'il était dommage que
MASSERET ne soit pas au parti radical ... 


Yanis 09/01/2010 15:25



« Radicalement lorrain »?


Ravi de voir que Monsieur Masseret est inspiré des valeurs radicales!


Ci-joint un lien du parti radical et un article intitulé « Radicalement vôtre » daté de … l’été 2006!


http://partiradical-lorraine.over-blog.com/categorie-826370.html



dedelapointe 07/01/2010 16:07



Il y en a marre!Pourquoi les gens de gauche qui critiquent avec justesse un comportement éprouvent-ils le besoin de caricaturer leur
propos en jetant l’anathème sur le Président de la République ? Il faut reconnaître que s’il avait tous les défauts qu’on lui prête, notre pays serait sous le joug d’une dictature birmane ou
nord-coréenne ! Hors là, ces démocrates "vilipendeurs" aux petits pieds peuvent dire et écrire n’importe quoi sans risque, sinon pour leur crédibilité alors qu’ailleurs une journaliste vient
d’être condamnée à 20 ans de prison pour avoir utilisé une caméra ! Laissez le Président où il est, il n'est pas coupable de toutes les turpitudes.



Sandrine 06/01/2010 23:28



Les BLE ont fait un article sur cette affaire.

http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/12/29/la-lorraine-a-nouveau-meprisee/

Pour ma part, je suis déçue et étonnée de la politique de Masseret à la région lorraine. Ce tout-communication dénoncé par bcp lui donne des airs de Sarkozy et derrière, la Région Lorraine
qui souffre et qui est en manque de projets...

Le Conseil Régional ne doit pas être un outil au service de l'ambition d'un seul homme et de sa cours, mais un outil qui ambitionne d'apporter des plus-values concrétes aux lorrains.

Assez de la communication politique à la sauce Sarko!



STANLEY DE LORRAINE 07/01/2010 12:47


Merci, Sandrine... Voir donc dans les liens : les BLE