clash franco-anglais : naïveté Est Républicaine...

Publié le 18 Décembre 2011

 

Les derniers jours ont été marqués par ce que l'on peut nommer un clash entre les gouvernements Français et Britanniques.

Nos médias (nationaux) étant très tournés sur l'Hexagone, les positions publiques de plusieurs responsables de la politique financière et monétaire de la France ont étonné.

Ainsi, l'édito de L'Est Républicain de ce dimanche, signé (pourtant) Michel Vagner.

Depuis des mois, les financiers de Wall Street et de la City pilonnent la zone Euro (pour faire court).

Le Chancelier de l'Echiquier de sa Majesté n'hésite pas à enfoncer le clou dans ses discours et dans ses actes (les banques britanniques ont retiré une grande partie de leurs financements à la zone Euro, comme les banques US...). A Hong-Kong comme à Melbourne ou à Singapour, les mots (en Anglais) ont été simples et clairs depuis des mois : la zone Euro va très mal, elle n'est pas solide, elle est endettée....venez placer vos capitaux chez nous...sur nos emprunts d'Etat.

Hier, un édito du journal anglais The Telegraph apportait une nuance (pour une fois) sur ce "conflit" en soulignant qu'il y avait bien une concurrence rude sur le front des capitaux entre la zone Euro et la zone non Euro, avant tout les USA et (surtout )le Royaume-Uni, dont l'endettement est considérable.

N'a-t-on pas vu ces dernières semaines, à plusieurs reprises, les taux des emprunts d'Etat Allemands plus chers que ceux de la Grande Bretagne ?

Qui peut croire l'économie Anglaise plus attractive que l'économie Allemande ?

La crise a des causes "internes", mais n'est-elle pas venue de l'extérieur ?

La campagne électorale commence tôt cette fois-ci, mais la majorité de demain de gauche, de droite ou du centre sera confrontée aux mêmes pressions...

On ne parle pas que du passé (obsession française de l'histoire), on ne parle pas du futur.

Oui, certaines réactions ici sont étonnantes...

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #politique géné

Repost 0
Commenter cet article