Grand Nancy : le monopoly de la CUGN

Publié le 8 Juillet 2009

La Communauté Urbaine du Grand Nancy, c'est bien connu, est à l'étroit.
Elle grandit, non, elle grossit...ben, pas cinq fruits et legumes par jour ?...
Heureusement, l'immeuble France Télécom s'est libéré... Rue Chalnot !
Opportunité incroyable...On achète !
L'exposé des motifs est imparable :
les services de la CUGN se retrouvent dispersés entre le viaduc Kennedy,
la Rue Saint-Léon, la Tour Marcel Brot, et quelques autres.
Quelle chance de trouver une telle occasion de regrouper et d'économiser
des frais de fonctionnement..."mais aussi de limiter les frais de logistique
et de déplacement".
L'air de rien, viaduc Kennedy-Tour Brot, ça fait 3 kilomètres.
Que j'y vais, que je revienne, que j'y retourne, que j'ai oublié un document,
et que j'y reparte, etc, etc,...

Heureusement, il y a ces 9000 mètres carrés qui se libérent...
En un mot, "une véritable opportunité".
Pour ce faire, une enveloppe a été votée par la CUGN pour les travaux dans
le nouvel immeuble.
3 566 000 euros pour travaux et 464 000 euros pour le marché de la maîtrise d'oeuvre.
Tiens y'a pas les frais de déménagement et d'aménagement....on verra plus tard.
Soit un total (provisoire) de 4 030 000 euros.

Donc on peut mettre en parallèle cette somme et les seuls frais de travaux...
Soit un petit calcul sommaire....
Imaginons une navette de liaison.
Avec 5 déplacements quotidiens sur 6 kilomètres = 30 kilomètres.
300 jours par an = 9000 kilomètres dans l'année.
Soit 810 litres d'essence consommés par an.
Mettons le litre d'essence  à 2 euros (moyenne du prix sur
les vingt prochaines années).
810 X 2 euros = 1620 euros d'essence par an.
Plus le personnel.
Soit 5 agents.
Environ - oui environ - 135 000 euros de charges par an.
Plus 5 voitures (cool...).
20 000 euros d'amortissement et de frais par an.
Euh, on va pas licencier les 5 agents ?
Ben, non, bien sûr...on en aura toujours besoin entre le viaduc Kennedy
et la rue Chalnot...
Donc, on compte 20 000 euros plus 1620 euros = 21620 euros
de frais annuels de déplacements....arrondis à 25000 euros
pour les frais de papier, etc, etc...

Donc 4 030 000 divisés par 25000 = 161,2.
On "amortira" les travaux sur 161 années....
Euh, ça fait un amortissement des travaux...en  2170 !
Super, non ?

Heureux nancéiens de 2171


Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0
Commenter cet article

olivier54 22/08/2009 13:42

@StanleyMerci de votre réponse.Si l'exercice du blog se limite à de la démagogie ou à de la superficialité, cela n'a aucun sens. Vous auriez tout intérêt à y mettre un peu de densité technique puisque les règles de comptabilité financière, dans le cas présent, ne vous sont pas étrangères. Votre ton décalé n'a rien pour me déplaire. Tout au contraire. Reste le fond de vos interventions qui, par leur légèreté, n'apporte que trop peu d'éléments constructifs au débat.Le soleil brille.Olivier54

olivier 22/08/2009 10:54

Bonjour, Il y a de cela quelques années, je découvrai ce formidable outil d'information alternative que sont les blogs. Depuis, j'ai appris à m'en méfier et bine m'en a pris. Vous poussez la démostration jusqu'à son paroxisme, voire la caricature. Dès qu'il s'agit d'étayer vos arguments par quelques données techniques, celles-ci sont superficielles ou erronées. Plutôt que de rentrer dans le détail dont vous ne maîtrisez ni les tenants ni les aboutissants, encore moins les données chiffrées, poursuivez plutôt dans ce syle qui vous va si bien; le style "France Dimanche"  ou "Le Nouveau Détective"...Sachez Monsieur que les règles comptables exigent de ne pas dépasser une période d'amortissement de 30 ans concernant l'investissement foncier.Alors, un conseil, continuez à amuser vos petits amis blogueurs, mordus du clavier et évitez ce type de démonstration technique qui semble vous échapper. Enfin si cela vous occupe les jours de pluie...Cordialement,Olivier

STANLEY DE LORRAINE 22/08/2009 12:31


@ Olivier...

la comparaison entre une dépense ou un investissement par rapport à une charge annuelle appartient au bon sens :
exemple : j'utilise une voiture 8 jours par an tous les ans...vais-je acheter une voiture ?

la question de la compta publique et de l'amortissement ne rentrait pas en ligne de compte ici.
D'ailleurs, si on veut être plus clair sur cette opération de la CUGN, il faudrait aussi prendre en compte, le remboursement de la dette - et les intérêts- lié à cet achat immobilier...
Et puis, les collectivités locales ont multipliées les renégociations de dettes (allongement des emprunts) qui mettent à mal la notion d'amortissement...

Enfin, il fait beau, non ?



Dédé la pointe 15/07/2009 10:28

Et le bilan psychologique ? Les agents vont pouvoir se retrouver plus facilement à la machine à café, ils pourront échanger en "direct live" plutôt qu'au téléphone d'où des économies supplémentaires et un confort moral accru...de là à supposer que les dossiers seront encore mieux traités grâce à cette communication interne plus souple il n'y a qu'un pas !

Emmanuel DESVIGNE 14/07/2009 10:09

Oui, ça n'est pas rentable économiquement parlant, mais c'est écologique, c'est tout de même 810 litres d'essence par an d'économisé ! :o) Heuuu... De grâce, ne sort pas le bilan écologique des travaux des bâtiments en question hein ;-)