les frises du Parthénon

Publié le 21 Juin 2009

Le généreux Pierre Bergé avait renvoyé le boomerang aux Chinois qui lui demandaient de restituer les statuettes (chinoises) mises en vente lors de la grande vente de la collection YSL-Pierre Bergé.
Je les mets en vente, mais je vous les offrirais si le Tibet est libre,
si la démocratie est établie en Chine, si vous augmentez les saliares ouvriers
de trois mille % , etc, etc, ...
CQFD : jamais...

Il est pourtant bien connu que ces pièces ont été volées lors de l'"expédition en Chine"
par les troupes Anglo-Françaises (surtout les Anglais...).
Les Frères Goncourt, comme d'autres, s'en étaient émus à l'époque.

Faut-il faire un parallèle avec la demande des Grecs de voir revenir
les Frises du Parthénon logées au British Museum dans le Nouveau Musée
de l'Acropole ?
Certainement.
La porte est ouverte...
Certains Musées risquent de se vider quelque peu si...
MM les Grecs, svp, penser à Tante Léonie, qui a l'habitude d'acheter les catalogues
des musées qu'elle visite (elle en a des dizaines !)...
Elle sera obligé de tous les racheter...après transferts.

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #il n'y a pas que la politique...

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article