Nancy-Europe : un dégât collatéral, des dégâts collatéraux...

Publié le 22 Février 2009

La Ville de Nancy a lancé une opération anti-corbeaux.
Des faucons et des buses ont été introduits à la Pep pour en chasser les corbacs.
Mais une buse ou un faucon peut facilement se tromper de cible...
La Fauvette serait-elle aussi concernée par cette opé ?
Un dégât collatéral est si vite arrivé...

Les instances européennes veulent réduire le taux de sel dans le bretzel.
Hurlements en Bavière et en Alsace.
Stanley's solidarité...et manif de solidarité devant le  comptoir Le Bretzel de la gare de l'Est !
A quelques mois des Européennes, le poids des énervements locaux augmente...
Comme si cela était nécessaire, comme si rien ne s'était passé...
Bon courage alors aux vraies listes pro-Européennes,
mais nous, c'est yes we can (facile, pardon, easy !).



Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dramelay 22/02/2009 10:11

L'Europe est, une fois de plus, victime de la mystification... Il n'est bien entendu pas envisagé de réduire le sel contenu dans les bretzels, mais de modifier la directive sur l'étiquetage des produits alimentaires, de sorte, en particulier, à ce que les aliments comportant une dose élevée de sel ou de graisse ne puissent plus être commercialisés dans un emballage vantant leurs mérites nutritionnels (la limite pour le sel étant 1gr par kilo). Aussi, si les bretzels dépassent cette limite, il ne pourra pas être possible de vanter leurs mérites (tels que "riches en fibre"). Mais la Commission n'entend pas en modifier la composition.Concernant le caractère pro-européen des listes, je constate, sans en tirer de conclusion, que Mme la  7ème adjointe au Maire de Nancy va figurer en seconde place sur la liste de la circo Est de Débout la République, le groupuscule de M. Dupont Aignan. Pas farouchement européen.... Et je ne parle pas du fait que le délégué aux relations européennes, n'est que le 19ème adjoint, ni du responsable MPF local, M. Boiché, ex de l'équipe de not' ami Dédé.