une mauvaise question sur Gandrange

Publié le 7 Février 2009


Mauvaise question sur Gandrange.

Oui, y'a pas de raison de ne pas la poser !

Que les engagements présidentiels soient en cause à Gandrange,
c'est une chose qui fait débat, et à juste titre.

J'aimerais poser, ici, une question toute simple à certains syndicalistes
que l'on voit si souvent dans les médias.

Qu'aviez-vous fait pour éviter l'OPA de Mittal sur Arcelor ?
Le groupe Mittal avait une optique purement capitalistique connue et
déjà visible à l'époque.
Quelle était votre position à l'époque ?
Quelle mobilisation aviez-vous engagé face à ce groupe plus financier qu'industriel ?
Oui, c'est vrai, ce sont des mauvaises questions.
Mais quand la CGT veut parler aujourd'hui de politique industrielle,
on peut aussi  poser des questions...

Sans oublier que c'est le gouvernement Jospin qui a vendu les dernières actions Usinor
détenues par l'Etat, laissant ce groupe sans actionnaire français de poids ?
Oui, c'est juste un petit rappel à destination.... d'Aurélie Filippetti...
pour qu'elle en parle avec sa copine Martine Aubry...

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Commenter cet article

prof 08/02/2009 00:20

ben si puisque tous les soutiens à sarko et le gouvernement leur ont promis que les pormesses seraient respectées !!! et mme filipetti e tout à fait raison : sarko a menti et il doit être dénoncé pour cela un point c'est tout ....

dramelay 08/02/2009 00:03

donc, ils n'en attendaient rien, donc, il n'ont pas à l'attendre avec des boulons, donc, AF n'a plus qu'à se taire. cqfd

prof 07/02/2009 21:53

pardon de vous détromper mais les représentants syndicaux le soir même de la venue de sarko ont dit : on n'y croit peu car tout ce qu'il promet est non conforme à la loi ou il n'en a pas les moyens ... je vous invite - si cela est possible - à regarder notamment une interview de M. Martin de la cfdt sidérurgie qui a été très clair sur ce sujet. Cela dit, tous les hobreaux su sarkozysme lorrains ont tous été rassurer les syndicalistes ensuite en leur expliquant que sarko était le chef de l'etat et qu'il etait un "pote" à mittaldonc je ne pense pas qu'on puisse reporcher quoi que ce soit aux syndicalistes dans cette affaire ... surtout quand sarkozy a le culot ensuite de dire à l TV j'ai respecté mes pormesses 

dramelay 07/02/2009 18:58

C'est qui est dramatiquement scandaleux, c'est que les syndalistes locaux aient pu croire que l'Etat ferait les investissements qui n'ont pas été fait (comme annoncé par Sarkozy) à la place de Mittal. C'était à la fois juridiquement et économiquement impossible...

prof 07/02/2009 14:24

oui absolument ce qui est dramatiquement scandaleux quand cela vient du plus haut représentant de notre Etat ... et qui explique que si il veut venir il ne sera vraiment pas le bienvenu