Plus belle la (sarko)vie !

Publié le 5 Février 2009

Facile, vraiment facile, le titre...et pourtant...ce sera le choix Tv de ce soir.
Après une dynamique Présidence de l'Union Européénne dans un semestre agité,
le Président va nous parler du Plan de Relance, de la crise et des inquiètudes sociales.

Alors que faire ce soir ?
Surtout que sur la 3, Bruno Basini, mafieux un peu humain et homosexuel caché,
lutte pour sa vie et pour son nouvel amour, face à la haine et à la jalousie...
Même dans Plus belle la vie, les douleurs et la mort rôdent.

Alors, le Mistral ou l'Elysée ?

Il est de bon ton de "défendre son bifsteak" (affreuse expression).
Mais la crise est à la fois sérieuse et brutale.
Peut-on imaginer que l'échec économique du parti au pouvoir, parti pourtant peu empathique,
soit une chose positive ?
C'est ce que certains veulent faire croire.

La question n'est pas politique, elle est 100 % économique.
D'ailleurs, un succès (ou un rétablissement) n'est pas forcément un succès électoral.
L'histoire est pavée des réussites économiques battues dans les urnes.
Par contre, un échec économique, c'est plus de pauvreté, plus de chomage,
un vrai boulevard pour l'extrêmisme stupide et sans solution.
Les effets que l'on voit aujourd'hui ne sont pas encore ceux de la crise actuelle,
ce sont les conséquences d'une situation antérieure de hausses des prix des matières de base
(avec inflation du prix de l'immobilier, etc, etc,...)

La distinction doit être faite entre le sentiment politique et l'urgence économique.
Le "plan PS de relance" n'est  éloigné du Plan gouvernemental que sur la composante
hausse  des salaires et des minima....

Super; enfin, la judicieuse décision du Président Obama de limiter les rémunérations des
dirigeants des entreprises sauvées ou aidées par des fonds publics...
C'est du gauchisme, ça ?
Non, c'est de la politique empathique...pour redonner confiance...c'est une décision
100 % éco made in USA...
USA is back...





Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #politique géné

Repost 0
Commenter cet article

heidi 05/02/2009 11:13

moi je suggère que Sarko quitte le plateau en courant en criant dans le micro " ça ne se passe pas comme prévu...adieu...pas thomas mais " la France!"

dede la pointe 05/02/2009 09:59

Bravo Stanley , c'est vrai que l'échec de la relance serait une catastrophe pour la démocratie car elle ferait le lit de la bétise ,du populisme et des errements ...l'idée de soutenir l'économie en maintenant l'actvité des enteprises françaises peut se révéler bonne surtout si le travail est décliné dans la société (d'où l'idée du pseudo-protectionnisme à la barack) mais cela ne suffira pas il faut une prise de conscience citoyenne : les acquis ,c'est le passé ,pour avoir un avenir il faut accepter de repartir de plus loin et tout le monde doit s'y mettre !