SNCF : SUD FAIT CHE

Publié le 18 Janvier 2009

La montée des mouvements d'extrême-gauche est claire et nette depuis plusieurs mois.
L'axe NPA-SUD s'est mis en marche avec une efficacité visible,
à faire pâlir de jalousie les malheureux mouvements démocrates d'opposition.
Les conflits sociaux sont abondés par des déplacements très médiatiques
du responsable du NPA.

Les cibles favorites sont, comme par hasard, La Poste et la SNCF.
L'histoire de la Gare St Lazare de Paris a montré au grand jour la tactique syndicale.
Comme il y a des niches fiscales, il y a des niches syndicales : ainsi la grève de 59 minutes.
Depuis des semaines, c'est donc une guérilla syndicale qui est menée
au sein d'une entreprise publique à la fois énorme et fondamentale.
La ressemblance avec les conflits des Dockers et du Livre est stupéfiante,
même si les drapeaux ont changé...et en plus, il y a  le drapeau noir de la CNT,
tiens, tiens,  le fricottage NPA-CNT pourrait être discuté aussi...


Certains amis socialistes ont pu me reprocher d'avoir parfois la dent dure
avec ce pauvre PS...;), mais cette question de la montée de l'extrêmisme de gauche,
avec son cortège de mensonges anxiogènes et de violences multiples
(Cf. les pressions sur les cadres de La Poste et de la SNCF), est devenue
clairement un problème collectif pour les démocrates.
Faut-il aussi évoquer dans cette même thématique les entrées de certains lycées bloquées
par des petites bandes menaçantes ?
La colère est une chose, la violence en est une autre.
Les agissements de violences sont sans discussion possible la ligne jaune
qui sépare les routes...




Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #politique géné

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

heidi 19/01/2009 15:51

Je ne sais pas qui est le plus beau à regarder d'Olivier ou d'Aurélie?!!!!