PS 54 ou le "pilot-ri" permanent

Publié le 9 Décembre 2008

Pour les visiteurs de Wallis-et-Futuna, l'information a peut-être été zappée.
Pas de problème...on est là pour ça ;)

Mathieu Klein, vice-président PS du Conseil Général de M & M et
partisan du  Non au référendum sur l'Europe, a pris du galon au PS 54 et au PS national
dans la foulée de l'arrivée de l'équipe Aubry-Fabius-Delanoé-Hamon.
La première et symbolique décision a été de jurer qu'il n'y aura pas
d'alliance avec le Modem.
Jamais ! ....Dont acte...
Il n'est pas utile d'évoquer le sort de ces malheureux Royalistes, frappés d'anathème
dans leur propre famille.
Non, la question n'est pas là.
Je reste dubitatif sur l'action politique du PS depuis un temps certain.
La montée des Nonistes au sein du PS n'est pas là pour m'enlever ces doutes...
La nouvelle direction du PS veut avoir un discours d'"opposition dure".
C'est son droit....surtout qu'il ne gagnera quelques électeurs perdus (?) au NPA,
et rien de plus.
Mais s'il s'agit de négliger les habitudes républicaines, ou tout simplement, la convivialité,
pour faire la démonstration très basique et déplacée d'une obsession idéologique,
c'est autre chose.
Si le matin, on se rase ou on se maquille,
en pensant aux "bons" mots politiques de la journée,
c'est curieux....
L'obsession idéologique, c'est la porte d'entrée du sectarisme.

Un exemple :

Que penser de l'intervention de la vice-présidente PS du CG 54, Michèle Pilot, lors d'une inauguration
de maison de retraite à Nancy ?
Je rejoins sur ce point la remarque de Jérôme Marchand-Arvier sur son blog :

Et pourtant... Michèle Pilot, élue touloise qui représentait le Conseil général, consacre une grande partie de son discours à disserter sur la « casse sociale » du gouvernement. Libre à chacun d'avoir ses opinions, c'est la moindre des choses pour un élu. Mais il y a des lieux pour le dire, et il y a des projets pour confirmer ses propos. Or où étions-nous ? A l'inauguration d'une maison de retraite ! Preuve au contraire que quand tous les acteurs, publics et privés, se mobilisent, les résultats concrets sont là. J'ai retrouvé dans les propos de Michèle Pilot les mêmes accents que lors des débats à la communauté urbaine sur l'avancement du programme de rénovation urbaine dans l'agglomération nancéienne : face aux avancées concrètes, le seul discours qui était tenu par l'opposition de gauche était de dénoncer les défaillances nationales de ce programme... Alors, par pitié, oui aux débats politiques, mais oui seulement à ceux qui permettent d'avancer sur des projets concrets, et non pas à ceux qui ne servent qu'à la polémique stérile.

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Commenter cet article

dramelay 01/01/2009 10:52

Attention Stanley, la gauche de combat est mobilisée !

STANLEY DE LORRAINE 04/01/2009 09:18


oui, oui, je fais attention, Dramelay......... ;)


gauchedecombat 31/12/2008 19:24

une main ne peut peut être pas cacher le ciel (quoique... on voit que tu n'as jamasi essayé !)mais mettre ainsi le doigt sur ceux qui agissent au profit de ceux qui parlent, ou écrivent.... dont toi, voila qui est peu fair-play. Car dans le feu de l'action politique, on peut être amené à réagir dans des cadres qui parfois ne s'y prêtent pas... Mais le pourrquoi est où, dans ton histoire ? Quel est le contexte ? Mich-èle Pilot est quelqun d'estimable, et ton propos est dénigrant. inutilement. et facilement, caché que ue sd ans le doux cocon de ton blog... Stop. " the Game is over."