élections au PS : une analyse en dernier ressort.

Publié le 23 Novembre 2008

Dur, dur, le troisième tour au PS.

Inutile d'ironiser ou de disserter sur le passé, le présent ou le futur du PS.

Ce qui est fait est fait, comme dit souvent ma grand-mère,

mais le plus visible, le plus criant est ce drame perpétuel qui mine

les socialistes français depuis des années.

Non pas l'absence d'un leader charismatique,

non pas une union sans faille,

non pas la division sismique sur l'Europe,

non pas tout cela,

mais une seule chose.

Oui, l'aversion des socialistes pour les...chiffres.

Ce peuple culturellement enseignant n'arrive plus à comp-ter.

Ah les zéros pointés pour les additions mosellanes, girondines,

lilloises, provençales....

Et quand je pense que certains ont manifesté contre le "socle" d'études...;)

C'est à se demander si le boomerang n'est pas une invention socialiste...


Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #politique géné

Repost 0
Commenter cet article