Dexia, Michel, Jean-Pierre, Dominique, André, Luc et les autres...

Publié le 5 Octobre 2008

Incroyable, le sauvetage de Dexia !
Trois milliards d'euros donnés par l'Etat et la CDC...
et pas un merci...
On vit dans un drôle de monde !
Ben, oui, si la banque Dexia avait périclité dans la tourmente,
il y aurait eu de multiples conséquences pour nos emprunteuses collectivités locales...
Parce que les dettes des collectivités locales ne reposent pas toujours sur
des systèmes tout simples de prêts à amortissements constants...
Enfin, pour une fois, les collectivités locales pourraient avoir la reconnaisssance
du ventre...
Quand Michel Dinet et consorts socialistes crient au désengagement de l'Etat,
ils pourraient dire aujourd'hui....merci à l'Etat - aux contribuables - quand il le faut...
Décidément, comme dit ma grand-mère, on vit une drôle d'époque...

Ceci dit, ce serait bien de poser des questions sur la situation de l'endettement
de (toutes) les collectivités locales....question d'actualité, non ?

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #LORRAINE VIE POLITIQUE

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

klimanjaro 03/05/2010 15:01



merci pour ton article sa pousse à réfléchir



Luc 07/10/2008 07:09

Bonjour
Oui la dette qui pèse sur bon nombre de collectivités est pesante et dangereuse pour les finances locales tout comme d'ailleurs le poids des déficits publics de notre pays (tiens tiens ça me rappelle un candidat à la dernière présidentielle...)
Pour St Nicolas de Port, la municipalité a baissé sa dette par habitant de prés de 30% (de 980€ à 700€) sur la précédente mandature) car celle ci était début 2000 beaucoup trop élevé par rapport à la strate d'habitants dans laquelle la ville se trouve. Le rythme d'emprunt se situe environ dorénavant à 400k€/an . Evidemment il est plus simple de nier l'évidence et de continuer à dire OUI aux sollicitations et augmenter annuellement la masse empruntée .... pas le cas pour les portois!
Bien sincèrement
Luc Binsinger