Nancy : "dernière station avant la frontière"

Publié le 1 Avril 2008

L'ère présidentielle entamée depuis mai 2007 est marquée par une politique
d'ouverture, qu'on le veuille ou non, inédite.
Volonté d'aller plus loin et de conquérir de nouveaux espaces, en quelque sorte,
l'application à la politique du concept de Nouvelle Frontière de JFK.
Il est alors "intéressant" d'examiner les applications locales de cette stratégie.
Lundi soir, à Nancy, cela s'est traduit par l'élection de J.J. Guyot à la CUGN
( Communauté Urbaine du Grand Nancy).
Ce socialiste, périphérique, ex-numéro 2 de la liste Hervé, a donc bénéficié
de la clause de 'l'opposant le plus favorisé".
C'est en fait une ouverture Canada Dry, cela ressemble à de l'ouverture,
mais on est loin de repousser la frontière politique.
Ben, oui, il y a un peu de Bâton de Maréchal là-dedans.
Loin de moi, l'idée de critiquer le doyen de l'assemblée,
ma grand-mère me ferait la tête ;)...
Non, ce choix, d'abord, élimine l'opposante la plus technique
de l'assemblée communautaire.
N'en déplaise au PS ou au pauvre Homard, Françoise Hervé a toujours tenu
ce rôle avec ténacité.
Et ce choix a enfin une autre conséquence.
Il laisse la voix libre à une opposition tonique, mais avant tout politique.
Sur ce champ de manoeuvres, le Sergent Blandan est toujours à l'aise.
En somme, d'ouverture, c'est plutôt la dernière station avant la frontière....


Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dramelay 01/04/2008 14:49

J'ai du mal comprendre en quoi il s'agit d'une "politique d'ouverture" : à mon sens, il ne s'agit que de débauchages personnels et de satisfactions d'égos. Rausch n'en avait il pas été un acteur, en d'autres temps ? D'ailleurs, en quoi la politique aurait elle été influencée par ces mouvement de personnes ? Les MoDem présents sur la liste Rossinot ont il infléchi le programme du maire pour qu'il soit (plus)plus "modemocompatible" ? nan. Hirsch va t il se mettre le RSA derrière l'oreille ? ui.
Quant à JJG, ca se sentait.... Il mérite tout de même le titre de cloporte du mois. Je le revois encore dire : "si nous voulons un bon maire, changeons le" Il semblerait finalement que ca l'arrange bien qu'il n'ait pas changé.
Alors, oui c'est de l'ouverture canada Dry...
;-)