Vandoeuvre : un win-win contract

Publié le 12 Mars 2008

Dans le tourbillon des 2 tours des municipales, la limpidité des décisions des uns et
des autres peut ne pas sauter aux yeux.
Faut-il rappeler que la loi électorale favorise les accords dans le but de constituer
un groupe majoritaire au sein du conseil municipal ?

La situation de Vandoeuvre, loin d'être extraordinaire, a permis de mesurer les rapports de
force par les électeurs du premier tour ?
Deux alliances ont été constituées en vue de l'ultime tour.
Les listes Vandoeuvre au Centre et celle de Françoise Nicolas se sont rapprochées.

Ma grand-mère a soutenu  Marc Saint-Denis et sa liste  Vandoeuvre au Centre.
Bien entendu, elle le suit dans cet accord consensuel.
Le premier tour a été utile pour la démocratie.



alliance.JPG

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY ELECTIONS MUNICIPALES

Repost 0
Commenter cet article

dramelay 14/03/2008 09:13

TAM, oui merci, je l'ai lu. Je n'y trouve rien à redire d'ailleurs.

Monsieur TAM 13/03/2008 13:06

Dramelay:

Pour info, un communiqué sur le site de "Vandoeuvre au Centre" explique les raisons pour lesquelles , Marc Saint-Denis et son équipe font "fusion" avec l' équipe de Françoise Nicolas.

Oui 12/03/2008 20:59

Un peu creux comme texte surtout quand on se rapelle de la campagne passée. Je parle même pas des querelles de personne le modem servant clairement de parti pour se propulser pour certains. Nan, on parle de cohérence enfin du minimum requis dans une communauté urbaine, comment peut-on être de gauche d'un coté du montet et de droite de l'autre ?


Pour le programme on attends tous avec impatience les deux futures autorouetes urbaines, plutôt bizarrement absentes des propositions de l'autre coté du cimetière. Heurement qu'il existe une frontière infranchissable entre Nancy et sa voisine, sinon on aurait bien du mal à suivre les positions du modem.

dramelay 12/03/2008 18:42

Toute cette objectivité au service de la persuasion...Mais, au fond, comment ne pas comprendre ce mariage, de raison plus que d'amour, pour celle qui espérait de "ne pas avoir à négocier une fusion pour le second tour"

Simone 12/03/2008 18:35

Très belle négociation de la part de Marc Saint Denis, si il avait été considéré à sa juste valeur lors du précédent mandat on aurait évité cette lutte;
Elle n'a pas été inutile car des idées ont été débattues et seront reprises par Madame Nicolas pour gagner dimanche.