Municipales : Nancy la Ducale

Publié le 10 Mars 2008

Rien ne sert de disserter longtemps sur ce premier tour.

La surprise à Nancy est venue du score imposant de la Liste Rossinot.
Et donc, du faible résultat des deux principales listes d'opposition.

La liste Creusot a du mal à convaincre de son engagement.
Campagne et projet peu lisibles.
Le petit plus à rajouter tient de la malice :
même très à gauche, la liste du Sergent Blandan n'empêche pas l'extrême-gauche
de totaliser 10 %.


Françoise Hervé s'est présentée, elle, devant les électeurs
en faisant un vrai travail de fond.
Sans doute y-a-t-il eu, dans l'expression du projet, parfois de la maladresse,
parfois trop de rétrovision.
Mais clairement il y a eu un vrai engagement sur la base de convictions fortes.
Et ce n'est pas fréquent, en politique, un tel engagement citoyen.

C'est dit !

Sauf changement ultime, il y aura bien les trois listes ci-dessus
au second tour à Nancy.


 PalaisDucal.jpg

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Kol 12/03/2008 08:08

Cette partie du site reste à écrire. Merci de bien vouloir revenir plus tard, phrase écrite depuis décembre 2007 sur le site de Nicole dans la rubrique ma vision de Nancy.
Le 12 mars, soit à quatre jours du deuxiéme tour, Nicole n'a toujours pas d'idée sur les points forts et les points faible de Nancy.

humourstanleysien 11/03/2008 18:35

Je préfère noniste même si je suis pas sûr que ça représente la mentalité politique de la liste au niveau local.

Noniste Nationaux, mais hervéiste et passéistes nancéiens.
Dur de comprendre la logique.



Tout le monde sait que les socialos on joué perdant depuis septembre. Rétrospectivement ils s'en mordent un peu les doigts.

dramelay 11/03/2008 18:20

3 listes valides ????

DEDE LA POINTE 11/03/2008 16:04

c'est vrai que F. Hervé comme représentante du changement , elle se pose là ! Un retour au scopiton , au tepaz et au solex pour éviter la gabgie ...

jmb 11/03/2008 14:40

Sur cette élection la gauche ne peut s'en prendre qu'à elle même.
On ne part pas à la conquète d'une ville comme Nancy le 5 janvier comme l'a indiqué nicole Creusot hier à la radio.
Si la volonté de gagner avait été réelle il aurait fallu faire comme à Marseille , à Strasbourg ...être sur le terrain dés sept, mais pas sur que Mathieu ait eu cette volonté!