Nancy-Municipales : la tentation de Missolonghi

Publié le 20 Décembre 2007

Les Chinois nous voient comme des Romantiques.
Pour nous, il y a un petit côté flatteur, question de culture.
Pour les Chinois, il y a un peu d'ironie, question de réalisme.
A partir d'une même image, deux regards voient deux choses différentes.
C'est un peu ce qui se passe dans la blogosphère Modem
depuis l'annonce de l'investiture Modem donnée à Françoise Hervé.
Je ne suis pas étonné de cette situation.

On peut dire ce que l'on veut, mais la situation politique de Nancy est malheureusement très simple.
Je regarde d'ailleurs avec envie le blog de JCDR sur l'agitation messine...

A Nancy, on aura à droite, une liste A.Rossinot et à gauche, une liste PS.

Le poids politique du Maire actuel (et Président de la CUGN, véritable lieu du pouvoir)
est une addition de durée et de réseaux.
La liste PS ( le PS a d'ailleurs refusé, parait-il, de rencontrer le Modem) est marquée
par le sceau de la tendance dure....ben oui, Maxime, donc quid de la suite,
jusqu'à preuve du contraire...

Entre ces deux voies, il y a un milieu.
Le réalisme veut que l'on ouvre les yeux et que l'on y voit Françoise Hervé.
La logique est de faire des alliances pour exister politiquement...
Sinon il faut aller à Missolonghi comme Lord Byron...et arrêter de faire de la politique...

Ce qui se passe est logique à mes yeux.
Mais j'attends maintenant les projets pour Nancy.

Missolonghi.jpg


Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #GRAND NANCY POLITIQUE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dramelay 21/12/2007 10:32

Erreur Stanley, à gauche, c'est une liste PC-LCR, pas PS.

Quant à Messolonghi, il ne faut pas oublier que son siège fut à l'origine de la prise de conscience européenne de la nécessité d'une indépendance grecque. Je partage néanmoins l'analyse...sur le fond.
Καλές γιορτές

STANLEY DE LORRAINE 21/12/2007 12:46

Oui, il faut toujours du temps pour construire....Bonnes vacances et Merry Christmas !