TGV Est ou Desesperate Ti Gi Vi : 2 suggestions

Publié le 7 Juillet 2007


Le problème du TGV  Est, c'est plus de rames, plus de fréquences.
C'est à la SNCF, monopole ferroviaire français, de trouver des solutions techniques.
Aux élus de faire pression.
Laurent Hénart  et  Jean-Pierre Masseret ( l'homme qui promet la lune aux Lorrains)
ont commencé, parait-il.

En attendant deux suggestions.

Une, un peu intello :
la lecture de l'étude de Raymond WOESSNER sur
" L'Alsace  territoire ( s ) en mouvement "
aux Editions Jérôme Do Bentzinger.
Comme dirait ma grand-mère, c'est pas vraiment le roman de l'été.
Mais c'est tout frais, ça vient de paraître.
C' est une étude tout à fait passionnante sur les voies de communication
dans une optique économique et géographique.
Il y a plein de cartes très fouillées, l'auteur est agrégé de géographie.
Cette étude donne à réfléchir sur l'importance des pôles de décisions
politiques et économiques pour un territoire géographique.

J'ai noté cette phrase ( page 7 ) :
" de fait, un territoire bien organisé apporte satisfaction et fidélité
à ses habitants comme à ses entrepreneurs."

Hum, hum , hum....

Une seconde, type challenge politique :
Pourquoi ne pas proposer à la SNCF d'installer son siège social ...à Nancy ?

 

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Publié dans #Archives

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dramelay 07/07/2007 18:27

Bahhh... en installant la sncf à nancy, nancy sera peuplée de retraités nantis de 50 ans... une ville de vieux pas encore vieux qui ralent sans arrêt ! ca deviendra une ville de syndicalistes sudistes.. les pires..;
Perso, je préfère prendre le train de londres à brighton avec Lorraine Stanley.