OSONS D'ABORD LA BONNE GOUVERNANCE ! #Nancy #GrandNancy

Publié le 13 Janvier 2019

Scotché ! Oui, 2 millions de vues pour la vidéo du Maire de Tomblaine à l'adresse du Président de la République. Hervé FERON, de sa voix calme et déterminée, a réalisé un énorme e-buzz dans cet environnement de grand doute.

Hervé FERON est une personnalité trop rare dans le monde politique lorrain. Je suis totalement en désaccord sur les solutions économiques et fiscales qu'il avance (notre économie est ouverte au monde, sous pression constante d'une concurrence sans pareil des groupes étrangers).  Mais il a posé des questions et il a capté une audience "de dingue", avec sa gouaille (et sa plume). Et surtout, Hervé FERON démontre encore une fois une qualité essentielle sur laquelle il faut s'interroger dans le contexte actuel.

Nos institutions locales, sous le même contrôle depuis des décennies, se sont incroyablement trop habituées aux débats bridés ou normés, aux us 3ème République, aux délibérations tellement imprécises ou si enrobées et aux "concertations Canada Dry".

Pensez au débat sur le Tram2. Même si c'était une avancée de démocratie (ceci dit, obligatoire), bien mené par Christophe Choserot, il a été établi sur des bases qui n'ont rien à voir avec le choix final sur le plan technique comme financier. D'une enveloppe de départ tombée du ciel à un niveau grand maxi de 250 Millions d'euros (Cf. le document officiel), le projet devrait se faire sur un budget tombé de la lune de 450 Millions d'euros ! Et le taux d'endettement de la Métropole devrait exploser le plafond du Milliard d'euros pour 20 ans ! Sans oublier que les grands Nancéiens attendent toujours un bilan économique de la ligne 1 du Tram actuel.

Idem pour le Musée Lorrain où une votation électronique permettait un choix limité entre le projet A et le projet A bis. 1100 votes dont beaucoup venant hors de Lorraine ! Et au final, est-ce que les citoyens de Nancy connaissent vraiment les données budgétaires de ce projet qui comporte une rénovation (qui fait consensus) et un élément pharaonique (bâtiment de verre dans les jardins du Palais Ducal) que l'on peut évaluer pour lui seul à 18 Millions d'euros ?

Et combien d'autres sujets ont d'énormes vides d'information ou de belles images qui ne sont que des écrans de fumée ?

Si le bonheur (tiens le bonheur encore, comme le bonheur territorial d'André Rossinot d'il y a quelques années) est une sympathique thématique de com' qui fait l'objet d'un beau clip en évitant de montrer les nouvelles constructions de la ville, le problème demeure avant tout celui de la bonne gouvernance dans nos institutions locales.

Non que rien ne soit fait de positif, non qu'il faille remettre en cause la démocratie représentative, mais parce que l'exigence de démocratie moderne passe par une transparence entière et des vrais débats. Les élus de l'opposition comme les citoyens doivent être informés totalement. Simplement, les élus doivent pouvoir poser les questions même celles qui dérange la ouate des assemblées. 

Alors, oui, bravo à l'action de Hervé FERON clairement et massivement à la Métropole, de Françoise HERVE et de Nicole CREUSOT (peut-être faut-il citer aussi Catherine LEBON) qui participent à la vie municipale en posant des questions et en soulevant des débats.

C'est d'abord cela la Gouvernance. C'est comme cela que la confiance reviendra.

Rédigé par STANLEY DE LORRAINE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Robert 14/01/2019 14:08

Alors, soit, au nom de la démocratie locale, soutenons Hervé Féron, mais cela me fait aussi mal que de soutenir le principe du mariage pour venir en aide à cette idée tolérante qui a pris la forme réactionnaire du "mariage" pour tous. Pourquoi? Parce qu'il faut relire les diatribes anti journal local de M Féron qui sentent bon l'Allemagne des années 30.